Femina Logo

news loisirs

Comment Netflix nous rend tous polyglottes

La Casa de Papel

A l'image de «La Casa de Papel», Netflix soutient massivement la production de séries locales, s’appuyant sur des talents nationaux de part et d’autre du globe.

© Netflix

On pensait que c'était foutu. Que l’hégémonie culturelle américaine avait dézingué la diversité linguistique de la planète. Mais si les multiplexes arborent toujours une majorité d’affiches de films hollywoodiens, ce n’est plus le cas de notre salon. Avec Netflix qui règne en maître dans les séances de binge-watching de séries, on n’a, en effet, jamais entendu causer autant de langues différentes. Anglais, français, italien, allemand, suédois, japonais… notre canapé a pris des allures d’aéroport international.

L’espagnol ressort particulièrement gagnant. Avec des productions à succès telles que «Narcos», «El Chapo» ou encore «La Casa de Papel» (photo), série qui cartonne actuellement sur la plate-forme, la langue de Cervantès est devenue quasi incontournable pour tout adepte de cocooning vissé à son écran. Mais comment Netflix, énième avatar du rayonnement US, a-t-elle transformé la mondialisation en apologie de la pluralité?

Les peuples migrateurs

D’abord, l’entreprise a conscience qu’il faut chouchouter les identités locales. Quelque 120 millions d’abonnés ne se rassasient pas avec une poignée de séries anglo-saxonnes. La plate-forme soutient donc massivement la production de séries locales, s’appuyant sur des talents nationaux de part et d’autre du globe.

Par quelles séries remplacer «Game of Thrones» en attendant 2019?

Elle lance «Marseille» en France, avec des pointures comme Depardieu, propulse «Suburra» en Italie et «Dark» en Allemagne. Rien qu’en Europe, la société a investi près de 2 milliards de dollars dans de nouvelles œuvres. Et Netflix rafle deux fois la mise: non seulement ces productions atteignent un public local, mais encore elles s’exportent dans les dizaines de pays où la plate-forme est disponible. Bingo!

Enfin, depuis que streaming et téléchargement existent, le visionnage en version originale est quasi un rituel. Les fans sautent à peine sortie sur leur série préférée. Le doublage? Pas toujours le temps. Netflix ayant compris qu’un sous-titrage, parfois réalisé à la hâte, suffisait. Elle a d’ailleurs appelé les traducteurs du monde entier à lui prêter main-forte dans sa tâche. Avis aux amoureux de dictionnaires bilingues.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina