Femina Logo

Vous trouvez votre photo Instagram plutôt pas mal, vous avez beaucoup de like? Et si vous vous étiez retrouvés dans l’exposition intitulée «New Portraits» de Richard Prince? Voilà le concept, à la galerie Gargosian de New York, entre septembre et octobre 2014, 38 portraits ou plutôt 38 captures d’écran du réseau social assorties de quelques lignes de l’artiste ont été exposés. Une contribution minime artistique de Prince vendue tout de même près de 100'000 dollars.

Cela doit faire tout de même bizarre. Imaginez, voir une de vos photos, accrochée sur le mur, avec en dessous, une somme rondelette sans en voir la couleur ou un centime?

C’est ce qui est arrivé à Doe Deere, une créatrice de cosmétiques. Après avoir été informée de sa «présence» comme œuvre d’art, la jeune femme s’est rendue à la galerie Frieze Art Fair de New York, où les œuvres de Richard Prince étaient exposées récemment.

«Je crois que je me dois de poster ceci, puisque tout le monde m’en parle. Oui, mon portrait est actuellement exposé à la galerie Frieze de NYC. Oui, c’est juste une capture d'écran (et pas une peinture). Non, je n’ai pas donné mon autorisation et oui, l’artiste controversé Richard Prince l’a exposé de toute façon. Il a déjà été vendu (90'000 dollars d’après ce qu’on m’a dit) pendant la vente privée. Non, je ne vais pas le poursuivre. Et non, je n’ai aucune idée de qui l’a acheté!» a posté Doe Deere sur son compte Instagram.

Un buzz lucratif

Prince n’en est pas à son premier coup d’essai. Il avait fait de même avec «Cowboy», une photographie réalisée à partir de collages d’une publicité pour cigarette. Depuis, comme l’indique sa biographie sur le site de la galerie Gargosian, l’Américain (souvent controversé, il a plusieurs fois eu affaire avec la justice) a «redéfini les concepts de droits d’auteurs, droits de propriété».

Dans le cas de l’exposition «New Portraits», il y a peu de risques pour que Richard Prince soit embêté par la justice. La loi «usage loyal» en vigueur aux Etats-Unis, permet des exceptions au droit d’auteur et autorise la reproduction à des fins pédagogiques ou de commentaires. A l’instar de Doe Deere, les photographes spoliés ont peu de chance de remporter la mise face à Prince.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.