Femina Logo

Femme Femina

Melanie Oesch va yodler notre automne

Portrait Melanie Oesch va yodler notre automne

«J’aime le processus créatif d’imaginer de nouvelles chansons, confie l'artiste alémanique Melanie Oesch. Cette période m’a permis de m’y consacrer.»

© Nicole Philipp

Qui est-elle?

Melanie Oesch est une des rares artistes alémaniques qui a réussi à passer les barrières culturelles et linguistiques. On est envoûté par son yodel issu du folklore qui se mêle au rock ou au blues. De ce corps fin, de ce visage ouvert aux autres, les sons s’échappent joyeusement, et électrisent l’atmosphère. Agée de trente-trois ans, elle poursuit une carrière d’artiste depuis son adolescence. Elle travaille en famille, avec son groupe Oesch’s die Dritten. Ses parents, ses frères Kevin et Mike, tous sont sur scène. Un peu comme les Knie, mais sans les éléphants. Juste des cordes, des accordéons, des voix et des langues qui claquent. Depuis 2020, elle est mère d’un petit garçon, venu au monde au mois de mars, au début du confinement. Elle vient d’intégrer le Conseil de la Société suisse des auteurs (SUISA), pour défendre le travail des artistes. Traverser la période de confinement a été délicat?

«Financièrement, ça n’a pas été facile. Mais nous en avons profité pour lancer de nouveaux projets, pour investir dans les livestreams.»

«Je suis aussi reconnaissante de ça. En général, je suis toujours en route!»

Pourquoi on en parle?

Cet automne, elle commence une tournée en Suisse romande, après avoir été contrainte au silence pendant presque une année. «On a recommencé les concerts en juillet, raconte-t-elle. C’était un bonheur d’être sur scène, de revoir nos fans, de présenter notre album.» Elle connaît la Suisse romande qu’elle apprécie et qui le lui rend bien. En septembre de l’année passée, elle s’était produite pendant le festival de musique Label suisse, à Lausanne, et avait conquis un public plutôt urbain, qui à cette occasion découvrait la sincérité de son répertoire. Son titre Die Reise geht weiter avait particulièrement touché, alors que la vie normale semblait reprendre ses droits.

«Le public romand est plus ouvert, dit-elle, il y a aussi des jeunes qui ne sont pas fans de folklore mais qui apprécient les mélanges musicaux de nos concerts.»

«Nous jouons devant 400 à 800 personnes.»

Pourquoi on l’aime?

Melanie et son groupe réussissent à faire vivre la musique folklorique sans être enfermés dans un genre. Ils contribuent à perpétuer une tradition, le yodel, et à le féminiser, puisqu’il était historiquement destiné aux bergers des montagnes qui appelaient leur troupeau d’un sommet à l’autre. Melanie aurait voulu être journaliste ou écrivaine. La vie et son talent en ont décidé autrement. Ce qui ne l’a pas empêchée de publier deux livres pour enfants, en 2015 et en 2018. «J’ai profité de cette période sans tournée pour commencer à rédiger le troisième tome. Et le premier est en cours de traduction en français. J’adore chanter, jouer, être sur la route. Mais écrire chez soi, c’est beau aussi.» Sa musique ressemble à ses livres. Vibrante, comme un souvenir d’enfance.

Ses prochaines dates de concert en Suisse romande

Le 23 septembre 2021 au Théâtre de Beausobre à Morges

Le 25 septembre 2021 au Théâtre du Martolet à Saint-Maurice

Le 10 octobre 2021 à la Salle CO2 de La Tour-de-Trême

Le 16 octobre 2021 à Cort’Agora à Cortaillod

Le 23 octobre 2021 à la Salle de spectacle de Courtételle

Le 24 octobre 2021 au Théâtre du Léman à Genève

Le 5 novembre 2021 à la Salle Recto-Verso de Grône

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné