Femina Logo

culture

Les chansons sont de plus en plus bêtes

Les chansons sont de plus en plus bêtes

Tout ce que touche Rihanna se transforme en or. Sauf les dictionnaires.

© DR

«Yeah, on va boire et personne ne va nous arrêter, et on va embrasser tout le monde autour de nous.» Non, cette phrase n’est pas tirée du compte Twitter d’une adolescente excitée à l’idée du week-end après avoir acheté une bouteille de Smirnoff Ice. Elle est l’œuvre de Madonna, bientôt 58 ans, dans sa nouvelle chanson au titre élégant, «Bitch I’m Madonna» (on vous épargne la traduction).

On s’en doutait, mais c’est désormais un fait: les tubes actuels ont un niveau de lecture correspondant à un enfant de 8 ans. Et cet âge n’arrête pas de baisser depuis dix ans. C’est le constat dramatique auquel est arrivé Andrew Powell-Morse, après avoir analysé 225 titres du hit-parade américain depuis 2005. Parmi les styles de musique qui s’en sortent le mieux, la country. A l’autre bout du classement, le R n’B et le hip-hop. Mais dans le monde impitoyable de la pop non plus, on ne fait vraiment pas fort. Et Madonna n’est pas seule. Beyoncé, Kanye West, Kesha, Lady Gaga, Rihanna ou Katy Perry se retrouvent ainsi en queue de peloton. Seules Adele et Mariah Carey (explication possible: le chercheur devait être très fatigué) s’en sortent mieux que les autres.

Un journaliste du Time s’était d’ailleurs amusé il y a quelques années à compter le nombre de mots de plusieurs chansons populaires. Et là encore, Rihanna s’était démarquée. La plupart de ses chansons n’atteignent ainsi pas les 100 mots (un «record» avec Diamonds, 67 mots à peine). Le journaliste avait repris la théorie d’un blogueur spécialisé dans le songwriting pour qui «une pop song» typique dispose de 100 à 300 mots, avec les Beatles en bas du panier et le verbeux Bruce Springsteen tout en haut». Et oui, les quatre garçons dans le vent avaient tendance à en faire parfois encore moins que la Barbadienne, notamment dans I want you (She’s so heavy). La voilà rassurée.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina