Femina Logo

Mais où sont passés les talons aiguilles, les robes près-du-corps et les yeux charbonneux que s’arrachaient auparavant toutes les Business Women? Ce dimanche 11 septembre 2016, c’est chaussée de sandales plates et vêtue d’une ample chemise blanche que Victoria Beckham est venue assurer son défilé de prêt-à-porter pour la saison printemps-été 2017.

Ce nouveau style à l’allure décontractée est aux antipodes de celui qui fit le succès de la marque à ses débuts, en 2008. Aujourd’hui internationalement renommée, il semblerait qu’elle ait été saisie, depuis quelques années, d’une furieuse envie de se réinventer sans cesse. Qu’il s’agisse de Victoria elle-même, ou des pièces qu’elle crée avec passion, le renouveau est évident et s’aligne dans la continuité du défilé de 2015, déjà bien éloigné du style initial de Posh.

Victoria Beckham mise sur le soutien-gorge

Jupes plissées, robes satinées, imprimés fleuris, bottes plates et festival de matières, cette nouvelle collection drape la femme moderne dans des tissus fluides qui se veulent avant tout flatteurs pour la silhouette. La pièce phare est certainement le haut style soutien-gorge, qu’il soit en cuir, audacieusement porté seul, ou surmonté d’une veste. Aucun look ne semble destiné à un moment spécifique de la journée, les pièces s’adaptant avec subtilité au jour comme à la nuit.

Dans une interview accordée au «Telegraph», Victoria Beckham explique la philosophie de son défilé:

Le but de cette saison était de retravailler des matières traditionnelles telles que le velours, la dentelle, le cuir, la soie ou le satin, pour leur infuser de la nouveauté et de la fraîcheur.

Un pari qui lui aurait donné pas mal de fil à retordre: «J’aime me compliquer la vie, admet-elle. Je n’avais pas travaillé le velours depuis si longtemps; normalement c’est une matière qui donne une impression d’ancienneté et de lourdeur, mais j’ai essayé de faire quelque chose de léger et de coloré.»

A quelques jours du lancement de la collection de maquillage créée en partenariat avec Estée Lauder, il semblait tout naturel que les mannequins de Victoria portent les produits de la gamme: des lèvres nude, mais une mise en beauté plus flagrante des yeux, bordés d’un épais trait d’eye-liner ou d’un fard à paupière bleu.

Redéfinition du sexy

«J’aime penser que j’ai l’air un peu sexy en ce moment même, affirme Victoria dans sa tenue décontractée, toujours lors de son échange avec une journaliste du «Telegraph». Je pense que le «sexy» passe aussi par une manière de porter un vêtement et par la confiance en soi […] Je veux qu’une femme ait le sentiment d’être et de ressembler à la meilleure version d’elle-même.»

Très applaudie, Posh a pu compter sur le soutien de sa famille: David Beckham - assis comme l’exige la tradition aux côtés d’Anna Wintour - et leur fils aîné Brooklyn ont assisté au défilé. Leur arrivée a d’ailleurs mis l’assistance en émoi.

Une photo publiée par bb (@brooklynbeckham) le

Le succès et la fatigue n’ont cependant pas empêché Victoria Beckham d’évoquer l’importance de la date à laquelle a eu lieu le défilé: dans un Tweet de commémoration, elle rend hommage aux victimes du 11 septembre.

Il semblerait donc que Madame Beckham nous ait présenté un véritable sans-faute. (On espère qu’un certain Kanye West a pris des notes!)


A lire aussi:
New York 2016 :Victoria Beckham, très féminin-masculin
David Beckham dévoile l’histoire de ses tatouages
Le défilé de Kanye West tourne au désastre

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.