Femina Logo

On vous confiait déjà notre coup de gueule sur le défilé décharné de Saint Laurent de mars 2016. Il semble bien que cette affaire d’affiches ne soit qu’une polémique de plus pour la marque cultissime YSL.

Après avoir été réprimandé en juillet 2016 en Angleterre pour avoir diffusé une affiche de mannequin «maladivement maigre», Saint Laurent fait à nouveau scandale avec sa campagne publicitaire de la pré-collection automne-hiver 2017 placardé dans les rues de Paris.

Sur la Toile, certains internautes, indignés depuis ce samedi 4 mars, ont appelé la marque à retirer ces images par le hashtag #SYLRetireTapubDegradante.

Deux visuels mis en cause

L’objet de la discorde s’appuie sur deux photographies en particulier, il s’agit d’un premier cliché qui montre une fille perchée sur des talons à roulettes, posée sur un tabouret, la tête en avant. L’autre photo, un autre mannequin, aussi très maigre, assise avec les jambes écartées n’est pas non plus sans équivoque.

Sur Twitter, l’ensemble de la campagne a été qualifiée de «dégradante» et de «choquante». Valérie Damidot a par ailleurs tweeté son avis agrémenté d’une brochette d’emojis en colère:

chaque matin les meufs se lèvent, mettent des résilles et se collent en levrette et talons en attendant le bus… sérieux les gars…

Pourtant dans la même veine que celle d’Hedi Slimane, la vision provocatrice de la féminité d’Anthony Vaccarello (le nouveau directeur artistique de Saint Laurent), ne semble pas faire l’unanimité. Et c’est peu de le dire.

Le 10 mars 2017, L'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) sera chargée d’étudier la cinquantaine de plaintes. Affaire à suivre.


A lire aussi:
Coup de gueule: le défilé décharné de Saint Laurent
«One Finger Challenge», le défi de trop
Zuzanna Buchwald: «On m’a demandé de ne plus rien manger»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.