Femina Logo

En 2013, les rumeurs affirmaient que Rihanna serait la nouvelle égérie de la maison Chanel. En 2015, c'est finalement Dior qui crée l'événement en choisissant la très médiatique chanteuse. Si l'artiste est plus célèbre pour ses tenues légères que les élégants tailleurs de la maison française, cela ne l'empêche pas d'être une férue de mode, toujours présente à Paris, lors des différentes Fashion Week.

Adjani et Delon

La maison du 30 avenue Montaigne a toujours choisi des femmes (et des hommes) au caractère bien affirmé. Loin d'être fade, l'ambassadeur Dior ne laisse, d'une façon générale, jamais indifférent, tant par son physique que par sa carrière ou son histoire, et affiche ses différences sans complexe. L'une des premières égéries marquantes de la maison Dior demeure Isabelle Adjani, qui incarne dès 1985 le parfum «Poison», et devient une icône de la maison pour plusieurs années. Dans la même veine, Dior s'offre la beauté renversante d'Alain Delon pour son emblématique «Eau Sauvage» en 1966. Succès internationaux, beautés uniques et personnalités hors-normes: la maison de luxe donne le ton, et montre qu'elle choisit ses égéries avec soins. La suite va montrer qu'elle n'a jamais failli à cette ligne de conduite.

Les visages marquants des années 2000

Hormis Milla Jovovich ou encore Zinédine Zidane, les années 1990 n'ont pas été riches en termes d'égéries chez Dior. Tout du moins, elles l'ont été bien moins que dans les années 2000. Dior ne choisit pas ses ambassadeurs au hasard, attribuant à chaque grand nom de la mode, de la beauté, du cinéma ou de la chanson, le produit qui collera le mieux à sa personnalité. À tel point que tel parfum ou tel accessoire sera à jamais associé à l'égérie choisie. Natalie Portman pour le make up et surtout Miss Dior, Charlize Theron pour J'Adore, Marion Cotillard, Mila Kunis et Jennifer Lawrence pour les sacs Miss Dior et Lady Dior, ou encore Jude Law et Robert Pattinson pour les parfums masculins.

L'ère Rihanna

Avec la chanteuse barbadienne, la maison frappe un grand coup. Il s'agit non seulement de sa première ambassadrice noire, mais aussi l'une des plus emblématiques, adulée par toute une génération beaucoup plus jeune que le public de Dior. La campagne tant attendue devrait être dévoilée dans les prochains mois. On sait pour le moment qu'elle a été réalisée par Steven Klein au château de Versailles, dans le cadre de la série «Secret Garden».

Getty
1 / 2© DR
Getty
2 / 2© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E29: Comment se motiver à faire du sport à la maison

Sautiller sur place, réaliser dix chiens tête en bas, soulever des packs d'eau pour renforcer nos bras... tant d'exercices sportifs qui ne nécessitent pas beaucoup de place! Par contre, lorsqu'on est seul chez nous, c'est la motivation qui risque de manquer... Pour nous encourager, trois pros nous aident à trouver le rythme sportif qui nous convient à domicile. 

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina