Femina Logo

tendances

«Je n'ai rien à me mettre!»: toutes nos idées pour être stylée au bureau

Construire une bonne image

Tout le monde veut donner une bonne image, avenante et positive, surtout dans un cadre professionnel. «L’image de soi passe avant tout par l’apparence visuelle et le style. C’est quelque chose de propre à chacun et qui se construit», explique Claudia Rei, conseillère en image à L’ARTelier de Soi, à Lausanne. «A travers le style on communique aux autres qui nous sommes sans avoir à prononcer un mot. Il est donc important de montrer sa personnalité, mais tout en veillant à respecter les codes vestimentaires en vigueur au travail.» Une garde-robe spécifique est donc à organiser avec soin, car votre journée de travail commence chaque matin devant votre armoire.

Comprendre son environnement

Bien entendu, on ne s’habille pas de la même façon dans le domaine bancaire ou dans un milieu artistique. Pour ne pas commettre de faux pas, on se renseigne sur le dress code de son entreprise. Toutefois, et dans tous les cas, le même principe s’applique: «Il faut investir dans des pièces de qualité, qui projetteront une image de soi sérieuse», conseille Sarah Quan du blog Fashionboho. De plus, «on opte pour des vêtements qui nous donnent confiance. Il est essentiel de ne pas être déstabilisée ou mal à l’aise, parce qu’on porte des habits qu’on ne mettrait pas habituellement», appuie-t-elle.

Coller à la tendance

Qui dit formel, n’implique pas forcément uniforme ennuyeux! «C’est bien d’être à la mode, mais il faut savoir comment jouer le jeu et trouver un bon équilibre pour construire sa silhouette. Par exemple, on combine une pièce tendance avec une base plus classique. On évite de copier un look défilé, à moins que votre univers de travail se prête à ça.», explique Claudia Rei. Par ailleurs, on n’oublie pas qu’il est «important de garder son style, car à travers son look on exprime sa personnalité», soutient Sarah Quan.

Comment porter des couleurs pour booster son look

Connaître ses couleurs

Méfiez-vous des couleurs, car elles ne sont pas anodines et peuvent jouer des tours. «Il y a une grande différence entre les couleurs que l’on aime et les couleurs qui nous vont. Elles dépendent de la pigmentation de notre peau, de celle des yeux, des cheveux. Les plus importantes sont celles qui se trouveront près du visage: elles peuvent nous donner bonne ou mauvaise mine. Attention à leurs significations, elles peuvent être interprétées différemment selon l’interlocuteur. Par exemple, le rouge peut être perçu comme dynamique ou agressif, le noir comme formel ou sévère», analyse la conseillère en image.

Booster la confiance en soi

Est-ce que la confiance en soi dope notre productivité? On ne sait pas, mais dans tous les cas, on la cultive. «Lorsqu’on se regarde dans le miroir, il est indispensable que l’image qu’il nous renvoie soit positive. Plus on prend soin de soi en général, et de ses tenues en particulier, plus on aura une bonne image. C’est un cercle vertueux et une source de confiance en soi», assure Claudia Rei. Le confort est également primordial, tout comme de bien connaître sa morphologie et son style. C’est ce qui contribue à se sentir bien dans ses baskets.

Gérer sa féminité

«Il y a des concepts de discrétion répandus dans notre société qui s’appliquent aussi au monde professionnel», explique Claudia Rei. «Certains vêtements sont à éviter, comme les pièces trop moulantes, trop courtes, transparentes ou qui dévoilent les sous-vêtements; de même que les habits trop décontractés ou bariolés». Par ailleurs, pour Sarah Quan, la féminité n’est pas seulement une affaire de look, mais «une question d’attitude».

Mode: les 15 indispensables du printemps 2018

Les pièces indispensables

Un blazer: de belle qualité et bien coupé, il n’est pas forcément noir ou gris. Les carreaux, les rayures ou les imprimés sobres peuvent lui apporter une touche d’originalité. Vous pouvez opter pour une version sombre en hiver et plus claire pour l’été.

Un manteau: choisissez-le en lainage pour l’hiver et misez sur une allure chic sans trop de fioritures. Idem pour un manteau mi-saison. Le trench-coat, classique mais efficace, est toujours d’actualité.

Une chemise: pas besoin d’adopter une pièce stricte et masculine. Un chemisier oversize, en soie ou coton, avec un col lavallière ou des volants, couleur crème ou pastel, peut apporter de la féminité à votre tenue. Attention à ne pas négliger le repassage!

Un pantalon: le but est de pouvoir l’associer à un maximum de vêtements, la coupe et la qualité sont donc primordiales. En fonction de votre style, vous pouvez soit opter pour une version classique, par exemple jambes taillées droites, soit une version plus originale, par exemple une taille haute ceinture.

Accessoires: 7 tendances pour un printemps stylé

Une robe: elle pourrait devenir votre uniforme par excellence. Pratique et confortable, vous en aurez ainsi fini avec les soucis d’association! Prenez garde au choix de sa matière: trop texturée ou imprimée, elle donnera un effet plus cocktail que bureau!

Des chaussures: misez avant toute chose sur le confort! Derbies ou mocassins en cuir, voire chaussures à talons si vous êtes à l’aise. Notez que les baskets sont désormais tolérées dans de nombreux milieux. Veillez tout de même à ce qu’elles soient propres!

Un sac à main: choisissez-le suffisamment grand pour y mettre toutes vos affaires! Il n’a pas besoin d’être trop formel, un peu de fantaisie laissera entrevoir votre personnalité.

Escarpins Mango, 49 fr. 95.
1 / 9

Escarpins Mango, 49 fr. 95.

© DR
Chemise à pois The Kooples, 188 fr.
2 / 9

Chemise à pois The Kooples, 188 fr.

© DR
Manteau violet Sandro, 639 fr.
3 / 9

Manteau violet Sandro, 639 fr.

© DR
Blazer rose Maje, env. 350 fr.
4 / 9

Blazer rose Maje, env. 350 fr.

© DR
Sac seau en cuir Longchamp, 670 fr.
5 / 9

Sac seau en cuir Longchamp, 670 fr.

© DR
Chemise en soie Gérard Darel, env. 370 fr.
6 / 9

Chemise en soie Gérard Darel, env. 370 fr.

© DR
Mocassins en cuir Gucci, 670 fr.
7 / 9

Mocassins en cuir Gucci, 670 fr.

© DR
Blazer en vichy Zara, 69 fr. 90.
8 / 9

Blazer en vichy Zara, 69 fr. 90.

© DR
Pantalon noir Cos, env. 95 fr.
9 / 9

Pantalon noir Cos, env. 95 fr.

© DR

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.