Femina Logo

Gina Clément, 30 ans, mariée, 2 enfants, Corcelles-près-Payerne (VD), employée de commerce, Gina vit avec son époux Nicolas et ses deux garçons Gillian, bientôt 3 ans, et Tristan, 6 mois, dans une petite maison en zone agricole dont ils sont propriétaires. L’esprit de la maison? «On aime l’ambiance zen, les tons beige, le bois, la pierre et les meubles anciens, avec quelques couleurs qui pètent ici et là.» Comme il n’y a que deux chambres au 1er étage, les enfants vont cohabiter dans une pièce, et Gillian est ravi de dormir avec son petit frère. «Comme il y a deux entrées dans la chambre, des velux de chaque côté et des radiateurs, nous ne sommes pas parvenus à organiser deux espaces distincts. De plus, la dalle n’est pas faite pour supporter un mur en pierre.»

Son désir: «Trouver un moyen de séparer la chambre en deux, pour que chaque enfant ait son coin à lui, son espace personnel, mais que tous les deux se retrouvent dans un espace de jeu commun avec une déco ludique qui puisse grandir avec eux. Nous avons aussi besoin d’espaces de rangement pratiques, fonctionnels, car nous avons accumulé beaucoup de jouets. Il serait enfin pratique d’installer un canapé-lit pour accueillir des copains ou la famille, les grands-parents pourraient ainsi passer plus de temps avec leurs petits-enfants.»

Benoît Vial, notre architecte d’intérieur, diplômé de la Haute Ecole d’art et de design de Genève, il est architecte d’intérieur indépendant à Lausanne. www.benoitvial.ch

Sa solution: «La séparation créée par des étagères modulables et multicolores est réglable horizontalement et verticalement. Il suffit d’y ajouter des plateaux au fur et à mesure des besoins. Côté fenêtre, elle s’arrête pile au niveau du contrecoeur (les boiseries sous les vitrages). Ce module permet une utilisation des rangements recto/verso par les deux enfants. Et comme l’intervention est similaire dans les deux espaces (même mobilier), pas de jaloux chez les petits boys. Le lit en hauteur offre des solutions de rangement, de cachettes ou d’espaces de jeu. Il y a un canapé pour les invités, selon le souhait des parents. Tout cela dans une ambiance Wild life, colorée et joyeuse avec l’Eames Elephant (Vitra), la tête de lion en peluche au mur, ou des tapis créant des îlots protecteurs».

L’astuce N° 1: Séparation en transparence

L’étagère ajourée permet de distinguer clairement les deux zones de la pièce, sans cloisonner l’espace qui reste ainsi lumineux, aéré et qui permet le contact. Chaque enfant a ainsi sa tanière, son espace d’expression et de gesticulation, son lit et son secteur de jeu. En même temps, le coin de l’un reste accessible à l’autre. Comme dans la jungle, ils peuvent s’observer avant de surgir pour attaquer et occuper le territoire du frangin!

L’astuce N° 2: La symétrie

Pour éviter les jalousies, et dans la mesure du possible, on essaie d’accorder le même espace aux enfants et le même mobilier (même s’il faudra attendre un peu avant que le bébé ne dorme dans sa mezzanine).

L’astuce N° 3: Une déco ludique mais atemporelle

Pour que le décor évolue au diapason des enfants qui grandissent, on opte plutôt pour des pièces classiques du design, comme ici le Eames Elephant, (signé Ray et Charles Eames) ou des objets tendance ou originaux comme le trophée de chasse en peluche. Côté murs, on reste dans des tons joyeux mais pas trop enfantins. De plus, cette ambiance jungle et safari aventure fait appel à un imaginaire qui va perdurer une dizaine d’années.

L’astuce N° 4: Un lit surélevé

Le lit en hauteur est un classique pour gagner de l’espace dans les chambres d’enfants. Il permet d’installer une ribambelle de rangements pour les jouets, les vêtements, et peut même faire office de cabane ou de cachette plus ou moins secrète!

Catherine Gailloud
1 / 9© DR
DR
2 / 9© DR
DR
3 / 9© DR
DR
4 / 9© DR
DR
5 / 9© DR
DR
6 / 9© DR
DR
7 / 9© DR
DR
8 / 9© DR
DR
9 / 9© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.