Femina Logo

Envie de saison

Est-il dangereux pour la santé d'allumer des bougies parfumées?

Bougies parfumees dangers sante

«Quel que soit l'utilisation des bougies, le conseil principal est de limiter l'exposition répétée et prolongée, et surtout d'aérer l'intérieur de manière adéquate.»

© Kate Hliznitsiva

En tant qu'énormes fans de bougies, on aurait préféré ne pas avoir à rédiger cet article, croyez-nous... Mais comment ne pas se poser la question, en les voyant s'installer en masses sur les étagères des magasins, à l'approche des fêtes?

Il nous a suffi de saisir le premier exemplaire de notre (large) collection, pour réaliser à contrecœur que la liste des ingrédients dépasse celle de notre shampoing - et qu'il nous est physiquement impossible de prononcer le nom de la moitié de ses composantes. Alors, la petite flamme dansant dans un coin de votre salon ne fait-elle pas autant de bien à votre corps qu'à votre moral? On espérait que la réponse soit non, mais elle s'avère bien plus compliquée que cela...

Nous avons donc demandé les recommandations d'un spécialiste, afin que nous puissions réchauffer l'ambiance de notre salon sans prendre trop de risques.

Avertissement: Attention à ne jamais faire brûler une bougie plus d'une ou deux heures à la suite (cela dépend des marques, lisez bien les consignes d'usage imprimées sur l'étiquette), de ne jamais laisser la flamme sans surveillance et de toujours aérer la pièce après l'utilisation.

La paraffine, on évitera

Commençons par l'ingrédient de base, que l'on trouve dans de nombreuses bougies parfumées: la paraffine. Ainsi que nous l'explique le Professeur Aurélien Thomas, toxicologue au Centre universitaire romand de médecine légale, il s'agit d'un composant obtenu à partir du pétrole:

«Elle intervient dans la composition des bougies pour des raisons de coût, mais aussi de tenue. Le risque principal réside dans la combustion, qui occasionne l'émanation de particules et de composés organiques volatiles, dont certains sont cancérigènes.» Voilà qui n'est pas très rassurant, surtout lorsqu'on a l'habitude d'allumer une bougie tous les soirs...

«Ces mêmes produits chimiques pourraient également causer des allergies, voire de l'asthme», ajoute notre expert.
© Jonathan Borba

Des parfums, on se méfiera

Et ce n'est pas tout. Bien que les doux parfums de pain d'épices, d'orange-cannelle ou de vanille peuvent nous mettre d'excellente humeur (qui n'aime pas entrer dans une pièce sentant le gâteau?), ces odeurs sont malheureusement réalisées, dans de nombreux cas, grâce à des substances potentiellement nocives, dont les phtalates:

«Ces substances chimiques sont largement utilisées par l'industrie comme plastifiants. L'addition de phtalates confère au plastique la souplesse et l'élasticité voulues. Dans les bougies, ils ont pour principal but de fixer le parfum et de fluidifier le liquide. Mais ils sont à risque pour la santé, et plus particulièrement lors d'expositions prolongées ou répétées.» Parmi les effets potentiels, le Professeur Thomas cite notamment une baisse de la fertilité ou des malformations chez le fœtus, observées lors d'études chez l'animal.

«En se consumant, les bougies peuvent émettre différentes substances à risque pour la santé, comme des particules, des composés organiques volatiles (benzène, formaldéhydes)», précise-t-il.

Même des bougies naturelles, on n'abusera pas

La question qu'on se pose tous, à présent: les bougies composées de cires naturelles, d'une mèche en coton et d'huiles essentielles posent-elle moins de risques? Oui et non: «Il est important de noter que même la bougie la plus naturelle va produire des composés organiques volatiles, résultant de la combustion, souligne notre expert. Mais de manière générale, si l'on ne veut vraiment pas se passer de bougies, il est préférable de se tourner vers des alternatives naturelles, dont la composition fait intervenir le moins de substances possibles.»

Cela pourra donc nous éviter le fameux «cocktail chimique», pouvant survenir lorsque plusieurs agents sont rassemblés dans le même produit, à l'instar des perturbateurs endocriniens que l'on peut trouver dans nos cosmétiques.

Le point le plus important, dans tous les cas, reste sans doute celui-ci: «Quel que soit l'utilisation, le conseil principal est de limiter l'exposition répétée et prolongée, et surtout d'aérer l'intérieur de manière adéquate.»

Afin de minimiser les risques, les fans de bougies peuvent donc se tourner vers des marques naturelles, en veillant simplement à ne pas les allumer trop souvent. Et comme celles-ci ne sont pas toujours très évidentes à dénicher, nous vous proposons une petite sélection fabriquée et/ou vendue en Suisse:

7 bougies naturelles à s'offrir cet hiver

Light and Bubble

Malicieuse

Hello Candle

Jardin des Monts

Forêt Bleue x Lueur des Sens

Terre d'Oc (chez Nature & Découverte)

Lueur des sens

Kokym

Pour chasser vraiment tous les risques, il est également possible de se tourner vers des guirlandes lumineuses, à disposer sur le rebord des fenêtres ou le long de l'encadrement d'une porte. Car il est absolument hors de question de passer l'hiver dans l'obscurité! La saison est bien trop longue pour cela.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina