Femina Logo

Imaginez-vous qu’en cette saison, notre peau subit en moyenne 17 chocs thermiques par jour: entre chez soi, le trajet à pieds, en bus ou en voiture, le bureau, le sport, le resto de midi… c’est pire qu’un trek au Népal! Pour préserver notre épiderme, une bonne hygiène de vie est donc essentielle.

Cela commence par boire, tout d’abord – une évidence! De l’eau de préférence, pas trop de thé ni de café. Et mieux vaut l’assimiler par petites gorgées, toutes les 10 minutes, plutôt qu’un litre à la fois.

Apporter des soins particulier à sa peau ensuite, comme des gommages régulièrement. Deux fois par semaine pour les peaux sèches qui, contrairement aux idées reçues, plus une peau est sèche, plus elle a besoin d’être exfoliée, dont idéalement deux fois par semaine, (une fois pour les peaux grasses pour ne pas sur-stimuler les glandes sébacées).

Une fois débarrassée des peaux mortes, la peau absorbera mieux les soins. Un masque à la texture riche apporte une dose massive d’actifs pour l’aider à s’autoréguler.

Au quotidien justement, la nouvelle ligne Hydra Essentiel aide la peau à restaurer ses propres réserves. Au cœur de sa formule, l’extrait de kalanchoe de Madagascar, une plante gorgée d’eau, appelée feuille de vie. Intensément hydratée, la peau reste lisse et éclatante en toutes circonstances. A l’image de la belle Julie Ordon, qui incarne à merveille cette fraîcheur avec son petit air d’Heidi des montagnes (normal puisqu’elle est suisse).

Bi-sérum Intensif Hydra-Essentiel, env. 80 fr. et crème désaltérante, env. 63 fr., sur Clarins.ch.


A lire aussi:
6 soins pour détoxifier sa peau
Hiver: les gestes à adopter pour préserver sa peau du froid

Secret de botanique: le caïmitier

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.