Femina Logo

La question

Mon conjoint doit partir travailler à l'étranger durant un an. Nous avons une vie sexuelle très active et nous réfléchissons à «ouvrir» notre relation, mais je crains que cela mette à mal notre couple. [Céleste, 33 ans]

La réponse

Cette nouvelle étape dans la vie de votre partenaire vous pousse à des changements. Au lieu de changer de couple, vous réfléchissez à choisir un nouveau modèle. C’est un pari que beaucoup ne sont pas prêts à faire. Liberté sexuelle, relation ouverte ou échangisme sont des termes de plus en plus évoqués aujourd’hui. Souvent murmurés, mais rarement abordés posément. En effet, ces modifications au sein des rapports amoureux touchent à des dimensions sensibles telles que la jalousie et la sécurité affective. Ces questionnements ébranlent également les valeurs qui constituent les fondations du lien. Votre crainte est un sentiment habituel lors d’une décision comme celle-ci.

La distance a des effets divers et variés. Elle peut éloigner comme elle peut rapprocher. Elle est susceptible de stimuler le désir et l’attirance. Le sentiment de manque peut être douloureux, et faire en même temps exister l’autre dans l’esprit. Si cela vous fait peur, trouvez des solutions pour maintenir un lien entre vous deux. Inventez des rituels qui vous permettent de vous sentir proches affectivement malgré cette séparation physique.

Votre intimité sexuelle est riche, selon vous. Quels sont les besoins que cette «richesse» comble? L’ouverture à des relations «adultères» permet certes d’élargir vos expériences et de satisfaire votre appétit. Mais si votre sexualité de couple sert à renforcer le sentiment de partage, de réunion ou de rencontre, il est possible que les rapports extraconjugaux n’assouvissent pas vos besoins. Définissez clairement ce que l’un et l’autre vous recherchez et positionnez-vous par la suite. Entendez-vous également sur un cadre et des limites qui seraient au service de votre relation (avec qui, comment, où).

Une fois le chemin balisé, profitez de cette nouvelle aventure et permettez-vous d’évoluer en fonction du ressenti éprouvé lorsque vous l’aurez expérimenté.

Notre expert

Envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


A lire aussi:
Echangisme: faut-il sauter le pas?
L'adultère, comment s'en remettre
«Être jaloux, c'est d'abord souffrir»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.