Femina Logo

La question

Comment se fait-il que les hommes qui m’excitent ne sont pas forcément ceux qui seraient «bons» pour moi (bien au contraire)? Et que je ne désire pas forcément les hommes envers qui je ressens de la tendresse, de l’attachement voire de l’amour? [Natacha, 25 ans]

La réponse

Si seulement Eros faisait toujours coïncider sentiment et désir, comme la vie serait simple! L’attirance sexuelle ne s’explique que partiellement, car ses causes sont largement inconscientes. On peut en percevoir des bribes, avec par exemple la ressemblance (ou au contraire la dissemblance) à notre père ou une autre figure significative, ou encore un «type» physique qui nous rappelle quelqu’un qui a provoqué chez nous une forte excitation par le passé.

Parfois, comme dans le cas des «bad boys» qui peuvent nous attirer, on voit le lien avec tel garçon qui nous aurait fait du mal tout en nous éveillant à des sensations fortes. D’autres ingrédients dans l’attirance peuvent être le mystère, le défi, ou l’envie de s’associer à une personne perçue comme spécialement belle ou jeune (comme on aimerait l’être soi-même).


A lire aussi:
Décryptage: comment ferons-nous l’amour dans le futur?
Pour 51% des célibataires, le secret d'un baiser réussi est la passion
Il fantasme sur une star, est-ce normal?


Puis viennent les facteurs inconscients, moins évidents. Si vous êtes souvent attirée sexuellement par les hommes qui ne sont pas «bons» pour vous (j’imagine que vous avez vécu des liens toxiques), demandez-vous ce qui pourrait expliquer votre tendance à recréer des situations dans lesquelles vous risquez de ne pas vous sentir respectée, ou mise en danger émotionnellement. Peut-être l’émotion recherchée (même si elle ne vous semble absolument pas souhaitable) est-elle associée à un sentiment d’intensité, ou bien vous procure-t-elle l’impression d’être hyper-désirable. Quand on choisit systématiquement les hommes qui ne nous veulent pas que du bien, il s’agit de se poser une question: quelle mission est-on en train de se donner malgré nous? Conquérir, changer l’autre? Réparer un élément de nos propres blessures du passé?

En ce qui concerne la deuxième partie de votre question, il s’agit d’une introspection sur votre capacité à désirer et aimer une même personne, sachant que ces deux phénomènes sont bien différents et qu’il faut une sacrée dose de lâcher-prise pour investir une seule personne de ces deux «fonctions».

Notre experte

Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence.dispaux@femina.ch

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.