Femina Logo

La question

«Je souffre d’endométriose et cela provoque d’intenses douleurs lors de la pénétration. Mon mari et moi appréhendons les rapports et ils se sont donc peu à peu espacés. Que faire?» [Fanny, 27 ans]

La réponse

L’endométriose est une maladie chronique encore peu connue apparaissant à la puberté. Ce sont des cellules de l’endomètre – tissu utérin responsable des règles – qui migrent dans d’autres zones de l’appareil génital. Ces cellules forment des kystes, des adhérences, et provoquent des lésions.

Cette pathologie touche environ 10% des femmes et sa manifestation principale est la douleur; notamment lors des règles, de la miction et, dans votre cas, des rapports sexuels. L’infertilité se révèle également fréquente. Les symptômes peuvent être différents d’une femme à l’autre, ce qui complique et retarde parfois le diagnostic. Un suivi gynécologique adapté est une nécessité.

Comme dans votre cas, les relations sexuelles peuvent s’espacer, voire disparaître. La douleur physique restant parfois présente malgré les traitements médicaux, il va être question ici de travailler ce qui bloque, ou renforce, cette douleur. Il n’y a pas de solution toute faite. Cependant, quelques pistes peuvent aider.

La première étant de discuter avec son conjoint de la difficulté et des ressentis face à celle-là. Votre époux et vous-même évoquez une peur à l’idée de vos souffrances lors de l’acte. La communication se révèle une bonne base pour s’ajuster à deux.

La seconde piste consiste en une observation des exceptions à la douleur: quand est-ce que le sexe est agréable, source de plaisir ou simplement un bon moment? La sexualité s’avère multiple. Quelles en sont les facettes qui peuvent être investies? Des positions plus confortables? Des périodes durant lesquelles les rapports se passent mieux?

La troisième piste concerne le maintien de contacts érotiques plaisants, afin de lutter non pas seulement contre la douleur, mais surtout la peur. Ce faisant, vous focaliserez votre attention sur le plaisir en minimisant l’anticipation de la souffrance et en maximisant les chances de vous amuser au lit. Dans tous les cas, maintenez une intimité sensuelle entre vous et prenez le temps de respecter votre corps.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch

A lire aussi:
J'ai des douleurs lors des rapports sexuels
Désir féminin: notre enquête sur les rêves érotiques
Qu’est-ce que l’endométriose?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.