Femina Logo

psycho

Elisabeth Grimaud: «Beau Bien Bon», la formule magique pour sourire à la vie

Femme sourire 0

«La nature vous émerveille, sortez vous ressourcer! L’art vous enchante, regardez-le!»

© Getty Images

FEMINA Pouvez-vous vous présenter à nos internautes?
Elisabeth Grimaud Je suis doctorante en psychologie cognitive. Je termine une thèse sur les bénéfices des activités de loisirs sur le cerveau. Auparavant j’ai étudié le corps lorsque j’étais coach sportif et l’alimentation en diététique. Je crois foncièrement qu’il existe en chaque personne une lumière unique et personnelle. C’est la magie de la vie.

Mon parcours autour de la santé et du bien-être m’a amenée à percevoir la richesse et la vitalité qui fourmille en chaque être humain, en chaque corps et en chaque esprit aussi. J’en ai un profond respect. A travers le Beau Bien Bon, j’ai souhaité transmettre des clés, simples et accessibles à tous pour augmenter le niveau de bien-être, améliorer la santé et rendre chacun plus heureux. Tout est là.

Je vois leurs bénéfices au quotidien chez les ceux qui ont fait entrer ces mots dans leur vie. Avec ce livre, je souhaite les proposer au plus grand nombre.

Quel est le pitch de votre ouvrage?
Je vais reprendre les mots de la couverture du livre car ils résument assez bien le Beau Bien Bon: le bonheur peut s’exprimer avec trois mots simples mais puissants et symboliques: beau-bien-bon.

Le Beau sublime, le Bien équilibre et le Bon rassemble.

Ce tryptique amène à un état de bien-être durable et conscient. Il vous invite à vivre tout simplement, à devenir l’auteur, compositeur, interprète de votre bonheur.

Comment ce mantra est né chez vous et pourquoi avez-vous choisi de l’enseigner?
Il est arrivé avec une rencontre, Zilia, une art-thérapeute brésilienne. Elle assistait aux ateliers d’entrainement cérébral par les activités de loisirs que je donnais et m’a proposé d’ajouter une auto-évaluation des participants en fin d’atelier. C’est un outil utilisé par certains art-thérapeutes (Beau Bien Bon). J’ai tout de suite vu dans ces mots de fabuleuses clés de développement personnel.

Le Beau nous apprend à être attentif aux beautés qui nous entourent, le Bien nous amène à une plus grande implication dans les petits actes du quotidien et le Bon nous relie aux autres grâce à la bonté naturellement présente chez tout être humain.

Qu’est-ce que l’art-thérapie?
L’art-thérapie utilise le potentiel artistique des gens pour les aider, les soigner, évacuer des sentiments enfouis et développer l’estime de soi. Je crois beaucoup à l’effet thérapeutique de la beauté. Le beau existe dans l’art, mais ailleurs également. Le courage, la foi, la musique, l'éclair de génie, tout cela nous dope et nous motive intérieurement.

C’est cela le Beau, ce qui résonne en nous, illumine notre regard, nous transcende et nous amène au dépassement.

Pourquoi chez certains d’entre nous, cette philosophie de vie est moins facile à pratiquer. Existe-t-il un ADN du bonheur?
Les recherches en psychologie positive ont montré que nous n’avions pas tous les mêmes prédispositions au bonheur. Certains gènes peuvent nous «gêner», mais heureusement chacun conserve une grande marge de manœuvre. Nous pouvons tous agir pour augmenter notre capacité à être heureux.

Cela se fait au quotidien, grâce à des gestes simples comme une plus grande attention aux beautés qui nous entourent (beau), une meilleure présence à l’instant (bien) et des relations authentiques et bienveillantes avec les autres (bon).


A lire aussi:
«Être fragile? C’est avant tout une force!»
Interview: les bienfaits de la câlinothérapie
Test: quel rôle jouez-vous dans le film de votre vie?


Comment la beauté (universelle, subjective?) que l’on rencontre dans notre quotidien nous aide à sourire à la vie?
Elle est partout, en toute chose. Elle est universelle. Et pourtant lorsqu’elle nous touche, il se passe quelque chose de très personnel.

On ne sait pas toujours expliquer ce qui est beau mais il nous métamorphose. Quand la beauté nous happe, elle agit sur le mental et sur le moral comme une bouffée d’oxygène.

Dans le cerveau, elle opère une bascule de l’attention. L’objet de nos tourments passe en arrière-plan et ce qui illumine notre regard prend toute la place. On peut sourire! On change d’état d’esprit. On passe en mode positif. Cette nouvelle façon de voir les choses aide à regarder la situation différemment. De nouvelles solutions peuvent apparaître. La beauté nous aide à devenir créatif.

Pourquoi est-il primordial de faire travailler notre imaginaire?
Nous vivons dans un monde où les sources d’informations sont parfois sombres et ne nous aident pas à voir la beauté autour de nous. Alors on peut entraîner le cerveau à être attentif au beau. Quand il n’est pas à portée de main, nous avons aussi la possibilité de l’imaginer. Beaudelaire qualifiait l’imagination de «reine de facultés de l’esprit»… à juste titre.

Elle a la capacité d’enrichir le réel de sublime. Comme le font les poètes. Ils ajoutent des rimes à la vie et mettent de jolis mots sur ce qui est. Grand corps malade raconte avec poésie la réalité des quartiers difficiles de son enfance. Les mots évacuent la violence et la mélodie apporte un peu de douceur. Chacun à sa manière peut devenir le créateur d’un peu de joliesse et ainsi augmenter son niveau de bien-être.

Parlez-nous de la «D.O.S.E»?
Il s’agit de neurotransmetteurs (des sortes d’hormones) sources de bonheur. La D.O.S.E. signifie Dopamine, Ocytocine, Sérotonine, Endorphine. J’ai choisi de les présenter sous la forme du petit mot D.O.S.E. car il en faut peu pour être heureux. La dopamine nous dope comme le fait la beauté quand elle nous touche. Elle nous donne des ailes. La sérotonine nous donne de la valeur, à l’image de la satisfaction que l’on éprouve quand notre travail est bien fait.

L’ocytocine nous relie aux êtres chers. Quand on fait plaisir à quelqu’un, on se rapproche et on se sent bien ensemble.

L’endorphine nous apporte la récompense de l’effort. C’est gratifiant, euphorisant parfois même. Ce complexe d’hormone est sollicité par le Beau Bien Bon. Chaque dimension apporte un peu plus de bien-être et rend plus heureux, assez mécaniquement et tout simplement.

Quels sont les bienfaits d’un «BBB journal»? Donnez-nous quelques exemples sur comment le remplir.
Le BBB journal est important car il nous aide à faire du Beau Bien Bon une habitude.

Le cerveau est conçu pour permettre notre survie. Il est très attentif à ce qui peut nous mettre en danger, moins à ce qui peut illuminer notre quotidien.

En notant vos BBB et en inscrivant vos pauses Beau Bien bon, vous permettez à votre cerveau d’y penser. Pour cela, vous pouvez utiliser votre agenda et noter BBB.

Au fur et à mesure de la journée, vous pourrez indiquer à côté de chaque lettre quel était votre Beau, votre Bien, et votre Bon. Ainsi, lorsque vous regarderez à nouveau ces lettres et ces mots, ils vous replongeront dans l’expérience associée, source de bien-être.

La formule Beau Bien Bon du sommeil a de quoi nous séduire...
Ce sont des éléments d’autosuggestion. En prononçant tous les soirs cette formule, on indique à son cerveau la marche à suivre. On lui dit ce qu’il doit faire: nous aider à dormir toute la nuit, faire de beaux rêves, bien ranger ses idées… Cela peut paraître étonnant, mais le simple fait de le demander et de le répéter tous les soirs l'aide à répondre à cette demande. Son objectif devient celui de nous aider à avoir un bon sommeil. Et les recherches montrent à quel point il est important pour notre santé.

Dans votre livre, vous recensez tout une liste de bonnes actions pour cultiver notre Beau Bien Bon: s’observer pour apprendre, méditer, soigner son assiette, privilégier les moments de flow, choisir la gentillesse, pardonner, aimer… Laquelle nous conseillez-vous comme «résolution bonheur»?
Je conseillerai de commencer par essayer de faire la liste de votre Beau, des choses que vous trouvez belles… sans restriction! Nous avons tous notre propre beau, il n’y a pas à en avoir honte. Quel qu’il soit, il est à prendre! Recherchez son contact.

La nature vous émerveille, sortez vous ressourcer! L’art vous enchante, regardez-le!

La musique vous emporte, écoutez-là! Le sourire de votre enfant vous fait fondre, faites-le naître!… Ces petits moments éphémères additionnés les uns aux autres sont source d’une forme de bien-être très simple et accessible à tous mais puissante. Une fois dissipés, votre esprit en conserve le souvenir. Leur simple fait de se les remémorer devient alors une source de bien-être. Des activités vous sont aussi proposées sur mon site.

«Beau bien bon» d’Elisabeth Grimaud (Ed. Marabout). En librairies le 7 février 2017.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.