Femina Logo

psycho

«Ça va pas?»: l’interview feelgood de Céline Dreveton

2016 12 15 164316 0

Et vous, vous allez comment sur une échelle de 1 à 10?

© Getty

FEMINA Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos internautes?
Céline Dreveton Céline, 39 ans, indépendante, amoureuse, maman, belle-maman, a un chat qui s’appelle Yokko.

Comment ça va, vous? Et quelle note attribuez-vous à cette journée (comme vous le conseillez dans votre ouvrage)?
En ce début de matinée, j’ai une moyenne de 6/10 que je compte bien faire monter! Ça va donc plutôt bien malgré un lever difficile, car beaucoup trop tôt à mon goût (6 h 22). Ma fille doit être sur sa chaise d’école à 7 h 35, donc je n'ai pas le choix. Quand j’aurai fini de répondre à votre interview, ma moyenne passera directement à 7!

Comment vous est venue l’idée de ce guide pratique de l’antidéprime?
Mes «bas» et ceux de mes amis. A force de remonter le moral de tout le monde, je me suis dit que je pourrais le faire en plus grand avec ce guide. Et pourquoi un dictionnaire plutôt qu’un livre? Déjà parce que j’aime bien formuler les questions et les réponses! et parce que le classement dans ma tête est organisé par ordre alphabétique, mais vraiment. Quand je ne me souviens plus d’un mot ou du nom d’un acteur, vous pouvez être certain que je connais la première lettre.

Quels sont, selon vous, les réflexes ou habitudes à prendre au quotidien pour voir davantage la vie en rose?
Être à l’écoute de soi, de ses ressentis, de ses émotions et surtout de son intuition. Le tout en affichant un joli sourire (pas trop forcé, restez naturel!) Vous pouvez aussi mettre des lunettes teintées en rose, ça marche très bien.

Avez-vous un conseil minute pour déstresser…
… au travail, quand les tâches de la journée nous semblent insurmontables?
Pensez à ce que vous allez faire avec votre salaire (je parle de choses réjouissantes évidemment, le paiement des factures n’a rien de positif). Prenez une grande respiration les yeux fermés et imaginez-vous à la mer, vous allez entrer dans l’eau, une eau turquoise à la température parfaite, le soleil vous réchauffe le corps, vous êtes bien. Personne ne peut savoir à quoi vous pensez, restez en vacances dans votre tête aujourd’hui et faites une à une les tâches à accomplir.

… lors du repas de Noël, quand la dinde brûle dans le four, le beau-frère se plaint du vin et que le chien est en train de mordre le sapin?
Ah Noël et ses fêtes de famille… tout un programme. Que faire?
- Lutter: allez chercher de belles coupes et ouvrez une bouteille de champagne, les bulles, ça sauve toutes les situations.
- Accepter et transformer: soyez à l’écoute de tous les détails, notez tout ce qui se passe, écrivez un livre «Noël en famille» et découvrez qu’il touche beaucoup de personnes qui vivent exactement la même chose que vous. Vous aussi vous êtes contents quand Noël vient juste de passer, car la prochaine fois c’est dans 1 an? (et 1 an… c’est long!)

Dans votre ouvrage, vous parlez des bienfaits du «cri primal» mais aussi du sourire. Deux actions psychologiques à adopter…
… régulièrement. Le sourire a un pouvoir puissant, c’est juste magique et le cri primal est radical pour lutter contre un trop-plein. Il m’arrive même d’utiliser le cri primal dans ma voiture quand je vais bien, simplement pour vider le vase, histoire qu’il se remplisse moins vite par la suite!

Vous évoquez également l’importante de s’occuper de son corps pour éviter les coups de blues… Des idées à nous donner?
Imaginez… nous sommes vendredi soir, tout le monde est au lit, le calme règne (ENFIN) à la maison. C’est votre moment à vous. Faites couler un bain, ajoutez-y quelques gouttes d’huiles essentielles, du sel de bain, des pétales de fleurs (ça marche aussi avec des graines de coriandre ou un bâton de cannelle, regardez dans le placard des épices, vous y trouverez des merveilles), allez chercher de belles bougies (celles que vous n’avez jamais osé allumer), une boîte d’allumettes (ça n’a rien à voir avec un briquet), une source musicale, un bon livre, un bon verre et savourez ce moment, votre moment.

A la lettre A (ndlr. Céline donne 52 clefs de A à Z), vous décrivez «l’autocâlin». Pouvez-vous nous en parler un peu plus? Comment le pratiquer et quelles en sont les vertus?
L’autocâlin, c’est une technique ancestrale, on ne «déconne» pas avec l’autocâlin, c’est du super sérieux.
Mode d’emploi: croisez vos bras sur votre torse, attrapez vos épaules avec vos mains et créez un léger balancement de gauche à droite. Laissez tomber votre tête sur l’une de vos épaules. Fermez les yeux et souriez car vous êtes bien. (Mais si vous êtes bien, non vous n’êtes pas ridicule, mais non. Enfin, si vous avez manqué la 1ère étape et que vous vous retrouvez avec la main gauche sur l’épaule gauche et la main droite sur l’épaule droite, là… oui, oui vous êtes ridicule).

Parlez-nous de votre idée de s’organiser des «journées à thèmes»?
Elles nous poussent à aller plus loin, que ce soit vers d’autres ou vers nous-même. J’aime bien les journées d’auto-persuasion: je me répète «De toute façon je fais ce que je veux», «Ça va le faire», «Je déchire», «Rien n’est grave», «Cours Forrest»…

Dites-nous pourquoi se mettre en mode monotâche peut nous sauver la vie (ou presque)?
Car ce qui est fait n’est plus à faire! En mode monotâche, on ne pense pas à la somme des choses à faire, non, on se concentre uniquement sur ce que l’on fait et ça change tout. Chaque chose sera faite, l’une après l’autre. D’ailleurs, si tout n’est pas fini dans la journée, ce n’est pas grave, vous finirez demain. Aujourd’hui, vous en avez assez fait, et ce soir c’est votre soirée, alors profitez.

Les vacances de Noël approchent à grands pas… Pouvez-vous nous prescrire 3 actions feelgood à mettre en route pendant notre «winter break»? On tentera, en 2017, de les tenir comme bonnes résolutions…
- Réveillez-vous avec une jolie pensée. Que l’on s’entende bien, ce sera à vous d’en trouver une jolie, elle ne viendra pas toute seule, enfin… pas au début!
- Prenez un moment pour vous dans la journée: lisez, écoutez de la musique, allez-vous balader… Commencez par 5, puis 6 minutes… 1 h je trouve que c’est bien!
- Faites en sorte de vous sentir belle/beau. Jouez avec vos tenues, les accessoires, le parfum… Quand vous vous croisez dans un miroir, vous devez vous dire «Ouiiiii, ça le fait!»

Un message à faire passer à nos internautes ou un mantra à partager en cette fin d’année (souvent fatigante et stressante)?
«La vie c’est beaucoup, mais alors beaucoup plus simple que ce que l’on imagine». Quand je me dis ça, ça me rassure et… c’est déjà ça! Dans quelques jours une page toute blanche va se tourner, celle de 2017, à nous de la remplir de beaux mots.

«Ça va pas? 52 clefs pour avoir le moral toute l’année» de Céline Dreveton, éd. Le Courrier du livre.


A lire aussi:
Anti déprime hivernale: on se met au hygge
6 conseils pour lutter contre le «blues de décembre»
Quitter son job, c’est bon pour le moral!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.