Femina Logo

Anne-Claire, 42 ans, Morges

Nous n’avons pas mis longtemps à nous apprivoiser, il nous aura fallu quelques frasques, quelques incartades, quelques bains pour tisser notre complicité. La salle de bains était notre fief, nous y passions de longues heures. C’est dans la chaleur intime de ce lieu que nous nous racontions nos journées, nos secrets, nos joies et nos peines. Ensemble, nous nous préparions pour sortir et c’est avec l’excès qui caractérise l’adolescence que nous usions abondement des artifices féminins à notre disposition. Puis, à défaut de carrosse ou de chevalier servant, c’est ton bon vieux vélomoteur qui nous emmenait aux soirées!

Par la suite, comme dans tous les contes de fées, tu t’es mariée et tu as eu trois enfants. Et comme dans la «vraie» vie, tu as aussi eu droit aux aspects plus rugueux de l’existence. Accaparées par nos activités, nous nous sommes parfois un peu éloignées, sans jamais nous perdre. Tes intérêts t’ont amenée à te former à la relation d’aide et à l’accompagnement à la naissance. Tu me parles souvent de ta passion pour les nouveau-nés, pour le couple qui l’entoure.

Pour toi, prendre soin de la vie dans son état le plus vulnérable, c’est prendre soin de l’avenir de l’humanité. Nos expériences de vie respectives ont sublimé notre lien, à l’origine très fusionnel, en une amitié profonde. Il m’arrive souvent de t’appeler lorsque j’ai le moral qui flanche, lorsque je sens le sol se dérober sous mes pieds. Avec aplomb et une assurance bienfaisante, tu déclares alors aussitôt: «Bouge pas, j’arrive!»Disponible, attentive aux autres, mais surtout présente à toi-même, je sais que tu es là…tout près… à l’intérieur de moi!

La semaine prochaine retrouvez Dominique grâce à

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina