Femina Logo

news mariage

Une épouse comblée, la clé de voûte d'un mariage heureux

Des études récentes se sont penchées sur les recettes des unions heureuses qui traversent le temps.
© DR

«Je pense que cela est dû au fait que lorsqu'une épouse est satisfaite de son mariage elle a tendance à en faire beaucoup plus pour son mari, ce qui a un effet positif sur la vie de ce dernier», a commenté Deborah Carr, professeur de sociologie à l'université de Rutgers (New Jersey). Et d'ajouter, «les hommes parlent moins ouvertement de leurs relations et leur degré de bonheur marital pourrait ne pas se retrouver chez leur femme.» L'équipe de la professeur a analysé des données émanant de 394 couples, ayant été mariés en moyenne pendant 39 ans. On les interrogea sur leurs querelles, sur leur compréhension mutuelle et on leur demanda aussi s'ils se sentaient appréciés par leur moitié. Le mari et la femme devaient ensuite noter leurs émotions dans un carnet 24h durant et mener une vie normale (shopping, télé, ménage...)

Il ressort de ces questionnaires un important degré de satisfaction des participants, même si les hommes semblaient montrer un peu plus d'enthousiasme pour leur union que leur épouse. En cas de maladie du côté de l'époux, le bonheur de sa compagne était susceptible de diminuer, à en croire le professeur Carr, qui souligne par ailleurs que l'inverse n'était pas forcément vrai. «Nous savons que lorsqu'un conjoint est malade, c'est souvent l'épouse qui s'occupe du mari ce qui peut s'avérer très stressant», a expliqué le professeur Carr, avant d'ajouter «mais souvent lorsque c'est la femme qui tombe malade, ce n'est pas son mari qui s'occupe d'elle mais plutôt sa fille.»

Impact sur la santé

La recherche des recettes du bonheur marital est un sujet d'étude en vogue. En mars, par exemple, une étude de l'université de Chicago indiquait que la santé du mari était un facteur incontournable pour avoir une relation de qualité. Mais contrairement aux toutes dernières recherches en date, celles de l'université de Chicago avaient conclu que c'était le mari et non l'épouse la clé d'un mariage heureux. L'année dernière, une autre étude menée cette fois à Berkeley (Californie), avait déjà souligné le rôle déterminant du bonheur de la femme pour qu'une union perdure. Ces trois études se sont intéressées à des couples d'âge mûr. Les auteurs de la dernière étude, celle de l'université de Rutgers, soulignent l'impact non négligeable que peut avoir une relation sur la santé des personnes âgées.

«La qualité du mariage est importante parce qu'elle permet d'amortir les effets néfastes des facteurs de stress qui surviennent plus tard dans la vie, elle aide aussi les couples à faire face à des choix difficiles concernant leur santé», a conclu le professeur Carr. Les résultats des recherches de l'université de Rutgers sont parus dans «Journal of Marriage and Family».

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.