Femina Logo

news people

Taylor Swift, qui accuse un DJ d'attouchement, est attendue au procès

Getty Images 617309918

Taylor Swift avait poursuivi le DJ d'agression sexuelle en 2015, et sera probablement attendue à la barre pour le procès, dès le mois d'août 2017.

© Getty

La sélection de huit jurés devait commencer vers 14 h 00 locales (20 h 00 chez nous) pour ce procès civil qui pourrait durer deux semaines. Les déclarations liminaires sont attendues à partir du mardi 8 août 2017.

L'entourage de la chanteuse avait accusé le DJ David Mueller de lui avoir attrapé les fesses sous sa robe lors d'une brève séance photo le 2 juin 2013 avant un concert. L'animateur, qui nie fermement ces accusations, a été limogé deux jours plus tard par la radio qui l'employait à Denver. Il a poursuivi la chanteuse en septembre 2015, affirmant qu'elle aurait dû appeler la police plutôt que ses patrons et qu'elle avait causé la perte de son emploi et de sources de revenus associées.

Forcée de commencer un concert en état de détresse

D'après sa plainte, les managers de l'artiste avaient appelé les responsables de la radio pour réclamer son éviction au lendemain de la rencontre.

Le DJ en question, affirmant être au courant de l'événement, avait alors alors accusé l'un de ses amis, lequel l'avait invité à rencontrer la chanteuse alors âgée de 23 ans, d'avoir eu ce geste déplacé et de s'en être vanté.

La superstar a contre-attaqué, poursuivant M. Mueller en octobre 2015 pour agression sexuelle. Sa plainte souligne qu'elle a «été forcée de commencer un concert d'une heure devant 13 000 fans, en étant encore en détresse après avoir été touchée de façon si inappropriée».

Demande d'un dollar symbolique

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par le site d'informations sur les célébrités TMZ avant d'être placée sous scellé: on y voit la musicienne poser entre M. Mueller et sa petite-amie. La main du DJ est au niveau du postérieur de la pop-star, sans qu'il soit évident qu'elle le touche.

L'auteure de tubes comme «Shake it off» ou «Bad Blood» ne demande qu'un dollar symbolique et affirme qu'un verdict en sa faveur servirait d'exemple aux autres femmes qui pourraient craindre de poursuivre de similaires agresseurs. Elle soutient aussi avoir participé à des milliers d'événements similaires où elle pose avec des personnalités, et qu'elle n'a été touchée qu'une fois de manière indécente, «par Mueller».


A lire aussi:
Taylor Swift, reine des célébrités, 170 millions de dollars en un an
Katy Perry: «Ma personnalité, c'est avant tout une façade»
Le harcèlement a saboté ma confiance en moi

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E33: Les bienfaits de la course à pieds

Que vous soyez déjà complètement fan de jogging, que vous souhaitiez vous y mettre petit à petit ou que vous ne compreniez pas comment on puisse s'infliger une telle «torture», cet épisode est pour vous. Deux spécialistes du sport nous expliquent les avantages de cette activité, les risques qu'elle peut présenter et les meilleures stratégies à adopter quand on débute, ou quand on souhaite progresser. Motivant! 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E32: Comment mieux dormir

Que vous ayez toujours eu un peu de mal à vous endormir ou que cette période particulière rende vos nuits plus agitées, cet épisode est pour vous: un expert nous explique ce qui rend Morphée si imprévisible et nous donne des pistes pour passer des nuits plus reposantes. À écouter le soir, avant de se mettre sous la couette. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina