Femina Logo

news people

Rumiko Takahashi, discrète mangaka

Facebook com rumikotakahashi

Rumiko Takahashi, deuxième femme et troisième artiste japonaise à recevoir le grand prix d'Angoulême.

© Facebook / Rumiko Takahashi

C'est qui?

Elle est la J.K. Rowling du manga, la Madonna du neuvième art sauce nippone. En Europe, on la connaît surtout pour sa saga de la «Maison Ikkoku» («Juliette je t’aime», en version française), dont l’adaptation animée a fait les belles heures du Club Dorothée. Ranma ½, c’est elle aussi. Ce n’est que la pointe de l’iceberg de cette mangaka vénérée: plus de 200 millions d’exemplaires de ses œuvres ont déjà été édités, et la cadence ne s’arrête pas.

Rumiko Takahashi est simplement la dessinatrice la plus lue du monde et, accessoirement, la femme la plus riche du Japon.

Gina Haspel, espionne en chef des Etats-Unis

Pourquoi on en parle?

Cette stakhanoviste a remporté le grand prix du festival de la bande dessinée d’Angoulême, la semaine dernière. Deuxième femme seulement à remporter ce Graal et troisième artiste japonaise. Une palme qui vient honorer 40 ans de carrière audacieuse, durant laquelle elle a toujours fait la part belle à l’humour (mention spéciale au papa qui se transforme en panda quand il se fâche). On se demande quand même un peu quelle a été sa réaction quand elle a appris sa victoire, sachant qu’elle a décidé de vivre cachée pour éviter d’être harcelée au supermarché. Aucune nouvelle photo d’elle ne circule depuis des années.

Qu'est-ce que les autres en disent?

Riad Sattouf, auteur de «L’Arabe du futur», a-t-il le don de prescience? Lors de l’édition 2016 du festival, il exprime sa gêne sur son compte Facebook de ne voir aucune femme en lice: «Il y a beaucoup de grandes artistes qui mériteraient d’y être. Je préfère donc céder ma place, par exemple à Rumiko Takahashi, Julie Doucet, Anouk Ricard, Marjane Satrapi, Catherine Meurisse…».

Il doit aujourd’hui être ravi, lui qui avouait dans le tome 4 de sa saga avoir été «fou amoureux» du personnage principal de Juliette je t’aime.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.