Femina Logo

news people

Roger Moore, le James Bond des années 70, décède à l'âge de 89 ans

Getty Images 607391584

Roger Moore dans le James Bond «Octopussy», en 1983.

© Getty

A la télévision, il était Ivanhoé, le fameux Brett Sinclair d'«Amicalement vôtre», ou encore Simon Templar dans la série «Le Saint». Mais surtout, et durant de nombreuses années, il était James Bond; celui qui succéda à Sean Connery, le 007 de «Moonraker», de «L'Espion qui m'aimait» et de «Vivre et laisser mourir». Roger Moore, né le 14 octobre 1927 à Londres, a quitté ce monde le mardi 23 mai 2017, à l'âge de 87 ans. Il aurait succombé à un «court mais courageux combat contre un cancer», selon les sources de l'AFP.

Icône de la télévision, surtout pour les enfants après son rôle du noble chevalier Wilfrid d'Invanhoé, il symbolisait à merveille ce charme typiquement british, ce sang-froid et cette flegme inimitables.

Dans un communiqué, ses enfants ont exprimé toute leur tristesse:

«Nous devons partager la terrible nouvelle que notre père, Sir Roger Moore, est décédé aujourd'hui. Nous sommes tous dévastés.»

Une chose est sûre: le cinéma vient de perdre l'une de ses étoiles les plus brillantes. Que les anges tremblent, là-haut: leur tout nouveau voisin manie le pistolet avec une virtuosité qui ne sera pas rapidement oubliée, ici bas.


A lire aussi:
Décès de Carrie Fisher: pluie d'hommages pour une étoile du cinéma
Décès de Prince: peut-on pleurer quelqu'un qu'on ne connaît pas?
George Michael: 5 morceaus pour lui dire adieu

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.