Femina Logo

Je vais me marier. Est-il opportun de conclure un contrat de mariage en séparation de biens?

Beaucoup de personnes croient, à tort, qu'il faut conclure un contrat de mariage en séparation de biens pour être protégé des dettes pouvant résulter des activités à risque du conjoint. Ceci n'est plus vrai depuis l'entrée en vigueur au 1er janvier 1988 du régime légal de la participation aux acquêts. En effet, depuis cette date, chaque époux répond de ses dettes sur tous ses biens. Cela signifie que si votre mari s'endette ou fait faillite, c'est lui seul qui devra rembourser ses dettes, sauf si vous aviez pris un engagement solidaire avec lui (prêt hypothécaire au nom des deux époux par exemple).

Ce propos doit toutefois être nuancé par votre situation financière et celle de votre conjoint au moment de la dissolution du régime matrimonial. En effet, suite à un divorce ou au décès de l'un des deux époux et en l'absence d'une séparation de biens, le régime matrimonial doit être liquidé. Concrètement et en simplifiant, cela signifie que vous avez droit à la moitié des biens acquis par votre époux pendant le mariage grâce à ses revenus (acquêts) et vice versa. En revanche, un solde d'acquêts négatif ne se partage pas.

Prenons un exemple concret. Vous êtes mariée sous le régime légal de la participation aux acquêts depuis 20 ans. Pendant ces vingt années vous avez réussi à économiser environ 300 000 francs grâce à votre travail. Votre mari n'a pas été aussi chanceux. Suite au lancement de son entreprise il y a quelques années, il a fait faillite, ne pouvant plus payer les charges et rembourser ses emprunts. La situation de votre couple se détériore et vous divorcez. Votre mari n'a plus que des actes de défaut de biens. Vous ne récupérez rien de ses acquêts. En revanche, lui aura droit à la moitié de vos acquêts, soit 150 000 francs. Dans cet exemple, si vous étiez mariée sous le régime de la séparation de biens, vous auriez gardé l'entier de vos 300 000 francs car vos biens étaient déjà séparés de ceux de votre époux.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina