Femina Logo

news société

Propriété: le rôle de l'«argenterie de famille»

Il faut s'attendre à une baisse des revenus lors du départ à la retraite - les pertes sont fréquemment de 25 à 30 pour cent. Une habile planification financière et une forme de financement du logis appropriée tiendront compte de ces facteurs.
© DR

En collaboration avec

Pour étayer la planification, on devrait se demander comment a évolué la valeur vénale du bien. Alors que les prix des nouveaux appartements ont fortement augmenté à Genève ou à Zurich en raison, avant tout, des prix élevés des terrains, dans d'autres régions, d'autres règles prévalent.

Dans les endroits moins recherchés ou lorsqu'il s'agit de biens très endommagés, la valeur actuelle est souvent moins élevée que les propriétaires ne le croient. Dans la perspective du départ à la retraite, il faut réfléchir à temps aux adaptations et aux rénovations qu'il serait judicieux de réaliser, quand les effectuer et comment les financer. Si la valeur du bien immobilier est trop faible ou si des questions se posent quant à la capacité financière, il ne sera pas possible, bien souvent, de renforcer l'hypothèque.

Il faut également accorder toute l'attention requise aux aspects émotionnels et familiaux: où envisage-t-on de se fixer à long terme? Comment la succession pourrait-elle se présenter en ce qui concerne la maison ou comment planifier l'héritage? Quels sont les besoins - et les souhaits - des héritiers en matière de logement? L'aménagement et l'emplacement de la maison conviennent-ils pour y passer ses vieux jours?

Il serait bon de débattre de ces questions en famille et, selon les circonstances, avec le conseiller clientèle de la banque aussi ou avec un notaire. Quand on commence à temps à réfléchir à ces différentes questions, on peut envisager le départ à la retraite avec sérénité.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina