Femina Logo

news people

Orlando Bloom aimerait tourner avec Jacques Audiard

Orlando Bloom aimerait tourner avec Jacques Audiard
© AFP Photo/Adrian Sanchez-Gonzalez

«Je suis un grand admirateur du cinéma français, des réalisateurs français, des acteurs», a souligné Orlando Bloom, 38 ans, qui devait recevoir dans la soirée à Deauville un hommage pour sa carrière. «J'ai entendu que Jacques Audiard allait tourner son prochain film en anglais», a-t-il poursuivi, en lui lançant un appel, même pour un «petit rôle».

Après «Dheepan», Palme d'Or à Cannes, Jacques Audiard a annoncé en août 2015 son intention de tourner un western se déroulant à l'époque de la ruée vers l'or. L'acteur américain John C. Reilly («Gangs of New York», «Chicago», «Aviator», «Carnage»...) devrait y tenir l'un des rôles principaux.

Orlando Bloom, formé au théâtre et qu'on a pu voir dans des films comme «La chute du faucon noir» (2001), «Troie» (2004), «Kingdom of Heaven» (2005) ou «Les trois mousquetaires» (2011), est surtout connu pour son incarnation de l'elfe Legolas dans les trilogies du «Seigneur des anneaux» et du «Hobbit». Il a participé à la très lucrative saga «Pirates des Caraïbes», aux côtés de Johnny Depp.

L'acteur britannique, qui s'est dit «très intéressé par le cinéma indépendant», a également incarné un détective en proie à l'alcool et à la violence dans «Zulu» (2013), un film du réalisateur français Jérôme Salle. «Travailler sur ce film avec Jérôme a vraiment été l'une de mes expériences préférées», a souligné Orlando Bloom.

Une cabine de plage à son nom devait être inaugurée dimanche sur le sable de Deauville. «Je vais me trouver un sac de couchage et y rester» pour les prochaines nuits, a-t-il plaisanté. «Quand j'étais petit, on avait une cabine de plage dans le Kent, où j'ai grandi, c'est super de savoir que maintenant j'en ai une aussi à Deauville».

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.