Femina Logo

news people

Loana métamorphosée en couverture de «Elle»

Loana magazine elle photo

«Je me suis confiée à une femme extra­or­di­naire, plus âgée que moi. Il fallait que ce soit une femme. Je me sentais plus à l’aise.»

© DR

Hypnotisante, intrigante, touchante. On regarde à deux fois cette Une, mais oui, c’est bien elle, Loana Petrucciani. La quarantenaire y apparaît amincie, et comme changée à tout jamais. Une Loana post «renaissance après la descente aux enfers», comme le promet le magazine «Elle».

La Loana nouvelle est arrivée…

Cette couverture positive l’assure: la Française semble enfin avoir retrouvé goût à la vie. Habillée sobrement d’un tailleur noir, les cheveux coiffés de façon classique, le regard plus serein, la star pose à l’occasion de la sortie de son livre, «Si dure est la nuit, si tendre est la vie» (Ed. Plon, en vente). Il s’agit de son second ouvrage, dix-sept ans après son autobiographie «Elle m'appelait... Miette», parue en 2001 après sa victoire dans «Loft Story».

Une publication partagée par ELLE (@ellefr) le

Bad buzz: la pub sexiste et grossophobe mettant en scène Loana et Benjamin Castaldi

«Je me suis confiée à une femme extra­or­di­naire, plus âgée que moi. Il fallait que ce soit une femme. Je me sentais plus à l’aise. Je vide mon sac et je n’ai aucune envie d’api­toyer sur mon sort. Prenez ce livre plus comme un témoi­gnage utile», déclarait-elle au sujet de son bouquin à «Voici», fin 2017.

«Sur Face­book, vous avez vos souve­nirs qui défilent. L’un d’entre eux me montrait il y a un an. J’étais beau­coup plus forte, je faisais mal dans ma peau… Quand je vois tout le chemin parcouru en 12 mois, j’ai de quoi être fière de moi!» expliquait Loana, également au magazine people.

«Je vide mon sac»

Dans les colonnes de l’hebdomadaire féminin, la vedette de 40 ans revient sur les mauvaises périodes de sa vies, traumatisées par les tentatives de suicide mais aussi par la drogue et son addiction à la cocaïne qui la fait se sentir «la reine du monde». Opérée en printemps 2017 pour subir une sleeve gastrectomie (une intervention qui vise à réduire la taille de l'estomac), elle raconte également cette perte de poids spectaculaire.

En 2001, quelques jours après sa sortie du Loft, elle avait déjà pris la pose pour «Elle» dans un article intitulé «Loana, pourquoi on l'aime?». La boucle est ainsi bouclée.

Robbie Williams: «C’est dans ma tête et je dois me battre contre cela»

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.