Femina Logo

Selon, l’Office fédéral de la statistique, en 2000, 86% des ménages étaient parti en vacances. Ce nombre a baissé depuis, puisque la part des familles à partir en vacances n’était plus que de 79% en 2010. Ce qui peut pourtant surprendre c’est de savoir que les raisons financières ne sont invoquées que pour 27% des répondants en 2010. Ainsi, les suisses ne partiraient pas en vacances simplement parce qu’ils n’en ont pas envie.

Les destinations les plus prisées

Les pays que privilégient les familles helvétiques sont l’Espagne, la Grèce, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, le Portugal, l’Egypte et la Turquie. Pour ce qui est des séjours en Suisse, ce sont les alémaniques qui sont les plus nombreux à visiter notre beau pays. Ceux-ci semblent apprécier les vacances « à la maison », en effet ils sont 42% à y rester. De leur côté, les suisses romands et les tessinois privilégient leur pays voisin, respectivement la France et l’Italie.

Le balnéaire a la cote

Les Suisses aiment la mer. Malgré un penchant pour notre propre pays, randonnées en montagne et balades le long des lacs, les Helvètes, lorsqu’ils partent en vacances, apprécient le dépaysement et le repos. En effet, les destinations balnéaires sont les plus prisées. Arrivent ensuite, les séjours à la montagne et en ville.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina