Femina Logo

Fumer tue. Ça vous le savez déjà, c'est imprimé en gros sur votre paquet de clopes. Mais fumer limiterait aussi les violences conjugales. Du moins chez les couples qui consomment de l'herbe. C'est pas moi qui le dit, mais des chercheurs des universités de Yale, de Buffalo et Rutgers qui viennent de publier leurs conclusions dans la revue «Psychology of Addictive Behaviors».

634 couples de fumeurs ont ainsi été suivis pendant leurs neuf premières années de mariage. Régulièrement les cobayes sous psychotropes devaient répondre à un questionnaire sur leurs habitudes stupéfiantes et sur les violences dont ils auraient pu être victimes au cours de leur union. Et hop, neuf ans plus tard, il a pu donc être établi que l'herbe qui rend nigaud rend aussi non-violent. En clair, plus le couple plane moins il se bat.

Est-ce vraiment grâce à la weed?

Seulement voilà, les douze chercheurs hésitent quant à attribuer à la marijuana le pouvoir magique de calmer les esprits. «Il est possible par exemple que les couples qui l'utilisent ensemble puissent partager des valeurs similaires et un même cercle social et que ce soit cette similarité qui soit responsable de la faible probabilité de conflits.» Plus simplement, l'étude envisage que, peut-être, la consommation régulière engendre «des réactions émotionnelles émoussées face à un stimuli de menace.» Le monde est vraiment stone.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina