Femina Logo

Interview

Lauriane Gilliéron à la matinale de LFM: «La radio va m'aider à m'accepter davantage»

Lauriane Gillieron coanimatrice la matinale radio LFM

«Il m’est encore difficile de me réécouter - j’ai l’impression d’avoir une voix beaucoup plus posée et sensuelle que celle que j’entends dans l’enregistrement (rire) - mais petit à petit, on commence à percevoir cela avec plus de bienveillance.» - Lauriane Gilliéron

© Patrick Stillavato / LFM

Les voix qui nous tirent de la couette ou nous accompagnent sur le chemin du travail s'intègrent à notre routine matinale avec la même grâce que la première tasse de de café. Depuis le 23 août 2021, les auditeurs et auditrices d'LFM en découvrent une nouvelle, quoique familière, au micro de 6 à 9 heures. Il s'agit de celle de Lauriane Gilliéron, comédienne et Miss Suisse 2005, qui co-anime désormais la matinale de la chaîne aux côtés d'Evan Kangni, Yann Lambiel et Jacqueline Pirszel. Cette nouvelle équipe de lève-tôt conserve le mix habituel d'information, de culture, de musique et d'humour.

Le jour de son premier passage au micro, l'actrice Vaudoise de 37 ans nous accorde une interview par téléphone. Entendre sa voix quelques heures après l'avoir écoutée à l'antenne m'évoque un effet d'écho, comme si j'étais passée de l'autre côté d'un mur invisible. Enthousiaste et humble, Lauriane Gilliéron nous raconte le stress de sa première matinale, la joie qui l'anime en débutant cette nouvelle expérience et sa hâte d'apprendre à convier l'émotion uniquement au travers de sa voix, un exercice nouveau pour la comédienne. Elle poursuivra d'ailleurs sa carrière d'actrice, en parallèle à la co-animation de la matinale. Cet automne, elle sera d'ailleurs à l'affiche du film américain Love on the rock, ainsi que le rapportait le Blick en juillet 2021.

En attendant, c'est sur LFM qu'on la retrouve. Sa promesse? Du naturel et des bonnes ondes, pour commencer la journée du bon pied.

FEMINA Qu’avez-vous ressenti au moment de prendre le micro pour la première fois?
Lauriane Gilliéron Un peu de stress et d’appréhension, bien sûr, car je n’avais encore jamais fait cela de ma vie! Le réveil qui sonne à 4h n’est pas vraiment un problème pour moi, comme je suis du matin, mais j’avoue que j’avais eu un peu de mal à m’endormir, la veille de ma première Matinale. Heureusement, tout s’est bien passé, j’étais en mode découverte, l’équipe est très accueillante et professionnelle. J’espère apporter une touche naturelle et féminine, quelque chose qui sorte des habitudes des auditeurs et leur permette de me connaître différemment qu’au-travers de mes rôles.

J’ai regardé le début de l’émission en vidéo et, effectivement, j’avais l’air stressée car je n’avais pas compris qu’on avait déjà commencé! J’ai été un peu prise de court au début, mais c’était du bon stress et que du bonheur!

Quel est le plus grand challenge que vous pose le rôle de co-animatrice?
En tant que comédienne, j’étais surtout habituée à travailler avec l’image et la parole, en même temps. À la radio, c’est complètement différent! C’est intéressant d’apprendre à convier des émotions uniquement au-travers de la voix. Cela va m’aider à travailler ma diction, à augmenter ma confiance en moi. C’est une corde à mon arc.

Avez-vous toujours été à l’aise avec la prise de parole?
Dans la vie, je suis très timide, très casanière, je suis un loup solitaire. J’aime les choses simples, je ne suis pas particulièrement fêtarde et j’ai moins tendance à prendre la parole spontanément, dans la vie privée. En parallèle de ma carrière d’actrice, que je poursuis bien sûr, l’animation radio va m’aider dans l’acceptation de moi-même et dans l’expression d’une autre facette de ma personnalité.

Il m’est encore difficile de me réécouter - j’ai l’impression d’avoir une voix beaucoup plus posée et sensuelle que celle que j’entends dans l’enregistrement (rire) - mais petit à petit, on commence à percevoir cela avec plus de bienveillance. Ce ne sera peut-être pas simple tous les jours, mais la radio m’a toujours plu et j’ai beaucoup de chance que ce nouveau défi m’ait trouvée.

En tant que co-animatrice de la Matinale… quelle est votre morning routine?
Elle a été un peu bousculée par ces réveils à 4h du matin (rire). Tout est nouveau, je dois encore trouver ma nouvelle routine. Mais lorsque je peux me lever un peu plus tard, j’adore boire mon café, prendre le temps de lire la presse et m’informer de ce qu’il se passe dans le monde. J’aime bien passer mon rouleau «jade roller», que je garde au frigo, sur mon visage, avant d’appliquer mon sérum. Ce sont des petites choses toutes simples, quelques instants pour moi. Maintenant, je le ferai plutôt le weekend!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné