Femina Logo

A l’âge de 36 ans, Heather McManamy, domiciliée à McFarland (Wisconsin, USA) succombe à un cancer du sein le 14 décembre 2015. Elle laisse un mari, une fille Brianna âgée de 4 ans et quelques derniers mots qui vont faire le tour du monde en une poignée de secondes.

«La mauvaise nouvelle, c’est que je suis morte»

Cette lettre bouleversante est postée sur le réseau social Facebook le lendemain du décès de Heather. Une publication à l’initiative de son mari Jeff qui a récolté plus de 10 000 likes et 3000 partages.

«Alors... j'ai quelques bonnes nouvelles et quelques mauvaises nouvelles. La mauvaise nouvelle c'est qu'apparemment, je suis morte. La bonne, c'est que si vous lisez cela, vous ne l'êtes absolument pas», ainsi débute l’émouvante lettre de Heather adressée à son mari, à sa fille, ainsi qu’à ses proches.

Hello all,I am posting this on behalf of the love of my life. These are her words. Much love to all. - Jeff...

Posté par Heather McManamy sur mardi 15 décembre 2015

Une belle leçon de vie

Dans sa missive, Heather nous offre une magnifique leçon de vie. Sa vie, elle l’a vécue pleinement et des regrets elle n’en a aucun. Parce qu’elle a connu une existence pleine de joie et de rires, elle souhaite que ses proches se souviennent d’elle le sourire aux lèvres, se rappelant les instants de bonheur partagés avec elle. «Et ne dites pas que j'ai perdu contre le cancer. Parce que, même si le cancer m’a presque tout enlevé, il n'a jamais pris mon amour, mon espoir ou ma joie. Ce n'était pas une «bataille» d’ailleurs. C'était juste la vie, qui est souvent brutale et injuste, et c'est tout simplement comme cela que ça se passe parfois. Je n'ai pas perdu, bon sang. La façon dont j'ai vécu pendant des années avec le cancer est quelque chose que je considère comme une grosse victoire.»

Les cadeaux de sa vie

Heather exprime sa reconnaissance quant aux deux plus grands cadeaux de sa vie: son grand amour Jeff et sa fille Brianna. «Le véritable amour et les âmes sœurs existent» confie-t-elle, le cœur lourd de devoir dire au revoir à ceux qu’elle a tant aimés. Avant de conclure, elle revient sur l’importance de célébrer la beauté de la vie et de prendre conscience de sa fragilité. «Ne l’oubliez jamais: chaque jour compte».

A lire aussi:
Cancer du sein: les proches se confient

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina