Femina Logo

famille

La consommation d'acides gras trans pourrait entraîner la naissance de gros bébés

Après avoir analysé les habitudes alimentaires de 1369 femmes enceintes, des chercheurs de la Harvard School of Public Health ont établi un lien entre la consommation d'acides gras trans au cours du deuxième trimestre de grossesse et une croissance foetale accrue. Par contre, ils n'ont pas réussi à établir la même association pendant le premier trimestre de grossesse.

C'est la seconde étude sur les acides gras trans provenant de Harvard ces derniers jours. Le tabloïd britannique The Sun a rapporté, il y a quelques jours, les résultats d'une étude - menée conjointement avec l'Université de Murcie en Espagne - portant sur l'effet des acides gras trans sur la fécondité masculine. Elle a montré que la malbouffe pouvait mettre à mal la qualité de la semence des jeunes hommes, même en bonne santé et sportifs, alors qu'une alimentation équilibrée, riche en poisson et en légumes, doperait la qualité du sperme.

Parmi les aliments qui contiennent le plus d'acides gras trans, on note la margarine, les soupes et les nouilles instantanées, les en-cas industriels, les gateaux, les bonbons et les plats préparés et/ou surgelés.

Hannes Eichinger/shutterstock.com
1 / 1© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina