Femina Logo

news société

L’Underboob Pen Challenge, le nouveau défi sur les réseaux sociaux

93973aab909014209bbe59ee2deb5487
© DR

Voilà, la phase d’envoi intensif de vœux de bonne année est passée. Et on serait tenté de croire que sur les réseaux sociaux, désormais, tout est redevenu calme. Plat. Ordinaire. En réalité? Pas vraiment. C’était sans compter sur l’imagination débordante des internautes en matière d’activités pour animer leurs profils.

La Toile a ainsi vu se pointer la vogue du «Underboob Pen Challenge», un nouveau défi inutile qui commence à faire fureur. Si, dans le passé, il fallait montrer l’espace entre ses cuisses (thigh gap) ou celui entre son aine et le tissu de son maillot de bain (bikini bridge), ou même se passer un bras derrière le dos, tout ça pour prouver sa sexitude online, il est aujourd’hui question d’exhiber sa poitrine via un selfie.

Sexy mais bête

Mais pas n’importe comment: avec un stylo coincé sous le sein. Encore faut-il qu’il y tienne, et c’est là tout l’enjeu du prétendu test. Trop peu de bonnet? Aucun objet ne peut rester en place sans tomber: vous avez perdu. Le stylo – ou même le rouge à lèvre ou le flacon de vernis – demeure coincé sous le sein? Alors vous êtes au top de la féminité, du moins selon l’intitulé racoleur et simpliste du défi: «réussissez le challenge pour prouver que vous êtes une vraie femme».

Ah oui, une vraie femme a forcément une poitrine à la Scarlett Johansson, évidemment. Et la minceur des cuisses d’Angelina Jolie. Et le ventre ultraplat d’une Taylor Swift... Mais que les «fausses femmes» – autrement dit toutes celles qui n’ont pas un corps composé d’au moins trois stars américaines – se rassurent. Sur les réseaux sociaux, 100% de ceux qui inventent les challenges stupides sont, eux, reçus positifs au test de la connerie.

A lire aussi:
Les hommes mettent du rouge pour le 8 mars
La perche à selfie sonne le glas de l'humanité
Malia Obama, une ado comme les autres

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.