Femina Logo

Valérie, 40 ans, Morges

C’est lors de mes retours annuels en Suisse que je t’ai rencontrée. A l’occasion d’un repas d’anniversaire, j’ai appris que tu partais pour six mois au Burkina Faso, nous nous avons donc échangé nos adresses. Comme tu travaillais en brousse, tu venais de temps en temps te ressourcer à la Maison du Cœur. Sous la paillote, nous parlions de la vie et je profitais de ta présence pour te préparer de bons petits plats.

Une année après ton retour, lors d’une épreuve, tu es venue chercher du réconfort auprès de moi, ce qui a renforcé notre amitié. Encore aujourd’hui, en Suisse, notre complicité s’exprime souvent autour des petits plats… D’ailleurs, j’ai beaucoup de plaisir à te transmettre mes recettes. On se raconte nos vies et nous partageons nos joies et nos soucis. J’ai été très admirative que tu entreprennes des études de psychologie à 30 ans. Ce qui fait la valeur de notre différence d’âge, c’est que nous avons autant de points communs que d’expériences de vies différentes.

Après vingt ans d’Afrique, je suis rentrée en Suisse et je t’ai retrouvée, tu es toujours présente lors des événements importants de ma vie. Il y a quelques années, j’ai été décorée pour mon travail en Afrique par le gouvernement du Burkina Faso. Prévenue assez tardivement, tu n’as pas hésité à sauter dans le premier avion. Ensemble, nous sommes également descendues en voiture au Burkina Faso avec quelques amis.

Plus modestement, l’été passé, je me suis rendue de Bussigny à La Chaux-de-Fonds à pied (100 km en huit jours) avec une de mes petites filles africaines et, bien sûr, qui était là pour nous encourager? Toi.

Ce qui me touche, c’est que quoiqu’il arrive, je peux compter sur toi, je sais que tu es là, ce qui n’a pas de prix.

La semaine prochaine retrouvez Anne-Claire grâce à

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina