Femina Logo

news société

Êtes-vous coupable de «phubbing», le réflexe courant qui menace nos relations?

Portable fille telephone smartphone paul hanaoka

«Si votre partenaire consulte son téléphone alors que vous êtes sensés passer du temps ensemble, cela suggère qu’il ne vous considère pas comme une priorité, à cet instant précis», indique la psychologue Emma Seppälä au «Time».

© Paul Hanaoka/Unsplash

Vous aussi, vous êtes du genre à poser votre téléphone juste à côté de votre verre, lorsque vous vous installez en terrasse pour papoter? De cette manière, il est quasiment impossible de ne pas s'agiter, lorsque l'écran s'allume, et qu'une nouvelle notification apparaît. Surexcitée de constater que votre crush a «liké» votre dernière photo Instagram, vous interrompez votre meilleure amie (qui était en train de vous parler de ses insupportables voisins bruyants), pour changer totalement de sujet. Cinq minutes plus tard, vous vous excusez d'un aimable «Je suis désolée, je t'ai coupée, que disais-tu?». Trop tard: le mal est fait. Vous venez de «phubber» votre meilleure amie; autrement dit, vous avez snobbée une personne qui vous parlait «en live» pour vos plonger, même le temps d'une seconde, dans votre univers virtuel.

«Ironiquement, le "phubbing" [contraction du mot «phone» et du verbe «snubbing», pour «snober», ndlr] est sensé nous permettre de communiquer avec une personne, au-travers des réseaux sociaux ou d’un message, explique la psychologue Emma Seppälä au "Time". Mais cette habitude peut sévèrement déranger notre connexion au moment présent, et à nos relations réelles.»

D'après une recherche publiée dans le «Journal of Applied Social Psychology» durant le printemps 2018, le «phubbing» détériore nos intéractions sociales, rendant nos conversations moins satisfaisantes et moins significatives pour nos proches. Voilà qui n'est pas étonnant: difficile de ne pas se sentir rejeté ou ridicule, lorsqu'une personne se met à scroller sur son téléphone, alors que nous lui parlons de quelque chose!

En vacances, profitez de faire une pause numérique

Un risque pour les relations amoureuses

Pour les couples, le danger du smartphone est imminent: une enquête menée par l'entreprise Surecall révélait, en juillet 2018, que 10% des couples se permet de consulter leur téléphone... alors qu'ils sont en plein rapport sexuel avec leur partenaire!

Dans un registre légèrement moins drastique, des travaux publiés sur «ResearchGate» révèlent que le «phubbing» peut facilement nuire à nos relations amoureuses: en effet, les individus «phubbés» ont davantage de risque de souffrir de dépression ou de se sentir insatisfaits de leur couple.

«Si votre partenaire consulte son téléphone alors que vous êtes sensés passer du temps ensemble, cela suggère qu’il ne vous considère pas comme une priorité, à cet instant précis», indique Emma Seppälä, toujours au «Time». Plutôt vexant, n'est-ce pas..?

Etude: 1/4 des Français sont nomophobes

En plus d'offenser nos proches, ce réflexe diminuerait également notre confiance en nous, notre sentiment d'appartenance et d'autres besoins psychologiques fondamentaux. Bon, pour résumer, scroller en présence de personnes réelles ne comporte que des points négatifs. Dorénavant, pensons à laisser notre smartphone enfermé dans notre sac à main, et dissertons tranquillement à propos du sens de la vie (ou du dernier film de Rachel McAdams), sans la moindre interruption. Instagram attendra! Finalement, ce n'est pas si difficile, non?

Vivre (mieux) avec moins!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.