Femina Logo

news société

Ecologie: 6 pistes pour réduire la conso high-tech

Femina 10 Ecolo Equipement Durable
© iStockphoto.com

1. Prendre conscience du problème

La consommation des appareils électriques et électroniques est en constante augmentation. La barre fatidique des 50 millions d’e-déchets devrait être atteinte en 2018. Et dans le classement mondial de production d‘e-déchets par habitant, la Suisse occupe le deuxième rang avec 26,3 kg pour 2014… Ainsi, même si les téléphones portables, les calculatrices, les ordinateurs portables ou encore les imprimantes ne représentent «que» 7% du total mondial des e-déchets, il y a de quoi se motiver pour revoir ses achats à la baisse en matière de gadgets technos.

2. Acheter moins

C’est une lapalissade, mais c’est la base: pour moins polluer, il faut acheter moins. Chaque membre de la famille doit-il absolument avoir son téléphone portable? On garde en mémoire que pour en fabriquer un il faut entre 500 et 1000 pièces (plastiques et métalliques) différentes, qui proviennent toutes de ressources non renouvelables… Ça calme.

Autre option, le partage. Un ordinateur familial correctement configuré, avec des comptes d’utilisateur bien balisés, peut éviter des investissements coûteux en argent comme en termes de pollution potentielle. On mise aussi sur les achats d’occasion – un bon plan pour donner une deuxième vie à du matériel encore en parfait état de marche même si pas dernier cri.

3. Cibler juste

S’équiper léger implique de clarifier ses besoins et choisir en fonction de ceux-ci. Que ce soit pour son téléphone portable ou une imprimante, même combat. Usage familial ou personnel? Quotidien ou ponctuel? Est-ce qu’on peut envisager un appareil multifonction (ndlr: scanner, photocopie et imprimante, par exemple). On commence par consulter les tests consommateurs, qui offrent des tableaux comparatifs avec les avantages et inconvénients des modèles sur le marché: taille, poids, consommation, prix… et usage, parfois avec des vidéos de tests à l’appui.

Les numériques; Topten; Bon à savoir.


A lire aussi:
Test: Etes-vous écolo?
Au salon du jean, on parle écologie pour le fabriquer
Ecologie: Les nouveaux verts solidaires


4. Bien anticiper

A peine un appareil électronique est-il acheté qu’on le dit souvent déjà dépassé, technologiquement parlant. Certes. Mais en s’informant avant l’achat de ses possibilités d’évolution, on limite la casse quand, après un an à peine, sa mémoire sera saturée ou sa batterie hors service. On se renseigne donc auprès des spécialistes, si besoin directement dans les magasins: la batterie peut-elle être changée? Est-il possible d’ajouter facilement de la mémoire supplémentaire?

5. Economiser

Et puisque pour qu’il dure il faut ménager son appareil électronique, on n’oublie pas de penser consommation énergétique. On préférera par exemple un ordinateur portable qui consomme moins qu’un poste fixe. Si on a besoin d’une imprimante à la maison, pour des petites impressions de temps en temps, on choisit une imprimante à jet d’encre, moins énergivore qu’un modèle laser. Et lorsque l’on hésitera face au choix de la taille de l’écran LCD de notre futur smartphone, par exemple, on se souviendra que plus l’écran est grand, plus il consomme. On se montre aussi attentif aux labels, comme Energy Star – le label officiel de l’agence environnementale américaine (EPA) pour les appareils électroniques énergétiquement efficaces, lorsqu’ils fonctionnent mais aussi quand ils sont en mode veille.

6. Réparer

Afin de combattre l’obsolescence programmée, on répare avant d’automatiquement se débarrasser de son smartphone ou de son ordinateur… Changer la batterie de son iPhone, par exemple, c’est possible, et pas si cher que ça. Compter entre 40 et 110 fr. auprès des spécialistes suivants: Mycolorphone à Nyon ou le Pod Spital à Genève. Idem pour toutes sortes d’appareils électroniques. L’idéal est de contacter plusieurs entreprises, histoire de faire un petit comparatif de prix, d’efficacité, de garantie…

Macworks; Mycolorphone; Micro-Center.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.