Femina Logo

news société

De Paris à New York en passant par Lausanne: elles font toutes du skate!

De Paris à New York en passant par Lausanne: elles font toutes du skate!

Avec ses 2,3 millions de followers sur Instagram, la Brésilienne Leticia Bufoni passe pour la skateuse la plus connue de sa génération. A 25 ans, elle cumule les médailles et les partenariats. En tant que pro, elle a une board à son nom et représentera son pays aux JO de Tokyo 2020.

© Simon Bruty / Reuters

Après la mode grunge ou les reboots de séries TV, la culture skate fait son come-back et séduit en particulier les filles. Vous en avez sûrement croisé en Suisse romande, leur planche «old school», petit format en plastique coloré, sous le bras. Casquette à l’envers et Vans aux pieds, elles adoptent les codes du genre, avec une touche militante en plus, pour s’imposer dans un univers encore assez macho.

A Paris, les créatifs branchés, comme la comédienne et humoriste Bérangère Krief, ont adopté ce moyen de transport écolo et rapide dans une ville sclérosée. Aux Etats-Unis, la réalisatrice californienne Crystal Moselle a filmé un vrai groupe de skateuses pour en faire une fiction intitulée «Skate Kitchen», du nom de leur collectif féministe 2.0 (elles se sont rencontrées sur YouTube et Instagram).

Le long-métrage, présenté au Festival Sundance, sorti sur les écrans ce mois, raconte le quotidien d’une bande d’adolescentes de la banlieue de New York, entre problèmes de cœur et sexisme ordinaire.


De Brooklyn aux JO

Et si les filles doivent encore parfois batailler avec leurs homologues masculins pour gagner leur place sur le skatepark, elles ont fait leur trou depuis longtemps au niveau compétitions officielles. La Brésilienne Leticia Bufoni, 25 ans, compte parmi les plus connues. Le Guinness Book l’a promue street skateuse pro la plus médaillée au monde et Forbes l’a incluse dans son top 25 des femmes les plus puissantes du monde du sport.

Elle fait partie des athlètes qui ont milité pour l’intégration de ce sport aux JO de Tokyo 2020, et y représentera son pays… ou quand la street culture devient discipline olympique.

Décryptage: pourquoi les modeuses ne portent que des Vans

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.