Femina Logo

femina s'engage

Cancer du sein: augmentation des ablations mammaires sauf chez les 50-74 ans

Le nombre global de séjours chirurgicaux pour cancer du sein (tous types de chirurgie et de tumeurs confondus) est globalement stable, voire "a tendance à diminuer" (64 785 en 2005 contre 64 000 en 2009), a indiqué Stéphanie Gathion (Institut national du cancer). Parmi ces séjours, le nombre d'hospitalisations pour mastectomies totales a légèrement progressé (17 916 en 2005 contre 18 627 en 2009), soit un taux de mastectomies totales de 29,1% en 2009 contre 27,7% en 2005, tous âges confondus.

L'augmentation "la plus marquée" concerne les femmes de moins de 40 ans (36,3% contre 30,1%), a souligné Stéphanie Gathion. Pour les femmes de 50 à 74 ans, dont le nombre a progressé de 5,5% au cours de cette période, et qui sont la population cible du dépistage organisé, "on observe une certaine stabilité": 25,1% en 2009 (contre 24,6% en 2005). Cela "sans qu'on puisse pour autant évoquer tout lien de cause à effet avec la généralisation du programme de dépistage", a précisé Stéphanie Gathion.

Une des limites de cette étude, a-t-elle indiqué, est qu'elle ne permet pas de différencier les interventions initiales des "reprises" pour récidives ou seconds cancers. Le 33e congrès de la Société française de sénologie et de pathologie mammaire (SFSPM), qui se tient de mercredi à vendredi à Marseille, est consacré au surdiagnostic et au surtraitement.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina