Femina Logo

news société

«Biscôme», «Like» ou «Spritz»: ces nouveaux mots qui entrent au dictionnaire

Dico nouveaux mots 2018 0
© Getty

Avec environ 150 mots et expressions ainsi qu’une cinquantaine de nouvelles personnalités, le Robert s’enrichit de quelques 200 nouveautés. On passe en revue quelques-uns de ces termes afin de nous éviter de passer pour une «babache» (une idiote) en société.

Au rayon miam-miam

Ainsi, au menu des éditions du Petit Larousse et du Robert Illustré, on découvre la petite star de la gastronomie suisse, le «biscôme», mais aussi le «tangelo» (un agrume) ou encore la célèbre «focaccia». Quant aux fans du «Spritz», elles seront, elles, contentes de savoir que le cocktail estival composé de Prosecco, d'Aperol et de Campari trouve enfin sa place dans la liste des termes de 2018.

Le vocabulaire des geeks

Les gens ultra connectés verront eux, leurs mots préférés gagner également les pages des dicos avec «gameur», «spoiler», «googliser», «playlist», «like» (oui, c’est impensable de songer qu’il n’était pas encore «classé»!), «retweeter», «infolettre» (la version canadienne de la newsletter) ou encore «infobésité» (l’overdose d’infos).

Par ailleurs, les «influenceuses» - le terme phare d'Instagram - chaussées de leurs «stilettos» (un autre élu de 2018), seront désormais épinglées dans les pages du dictionnaire.

Economie et cie

Du côté du langage de société, on retrouve l'expression tendance «uberisation» et un vêtement qui ne cesse de susciter polémique et débat: le «burkini». A la lettre «M», on tombera enfin, par exemple, sur le nouveau président français, Emmanuel Macron.


A lire aussi:
Nouveau langage: parlez-vous l’ado couramment?
Teasing amoureux: de l'art de pratiquer le «breadcrumbing»

Pourquoi les filles utilisent les langages des mecs?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.