Femina Logo

Covid-19

Vaccin et règles: une étude américaine éclaire la question

Vaccin covid 19 effet regles menstruations etude americaine rassurante

Les responsables de la recherche, publiée le 5 janvier 2022 dans la revue Obstetrics & Gynecology, se montrent rassurant-e-s: l'effet possible est léger, sans gravité et reste temporaire.

© Getty Images

En novembre 2021, nous interrogions la doctoresse Isabelle Streuli, responsable de l'unité de médecine de la reproduction des HUG, au sujet de certaines craintes liées à la vaccination contre le Covid-19. En effet, de nombreuses femmes angoissaient à l'idée que le vaccin puisse impacter leur fertilité. L'experte nous avait répondu que ces peurs pouvaient s'expliquer en partie par certains messages paniqués, relayés sur les réseaux sociaux, rapportant des saignements survenus après l'injection: «Cela a suscité une grande inquiétude, créant un amalgame entre la présence de saignements et un impact sur l'utérus, avait-elle précisé. Mais cette crainte n'est pas forcément fondée, car beaucoup de choses peuvent perturber le cycle menstruel. De plus, un saignement au cours du cycle ne signifie pas que la fertilité est impactée.»

À cela, la Dre Streuli avait ajouté que le lien de causalité entre vaccin et menstruations n'avait pas encore été étudié. Or, il s'avère que depuis l'automne 2021, de nouvelles études ont vu le jour, apportant un peu de clarté à cette question. Aux Etats-Unis, notamment, une recherche publiée le 5 janvier 2022 dans la revue Obstetrics & Gynecology souligne l'existence d'un effet, mais très léger, sur le cycle menstruel. Il s'agit de l'un des premiers travaux proposant des réponses à cette question.

Après avoir étudié les menstruations de près de 4000 femmes, durant plusieurs mois, les chercheurs issus des universités de l'Oregon et de Brown ont constaté que celles-ci présentaient des cycles légèrement plus longs, après la vaccination (la majorité des participantes avait reçu le vaccin à ARN messager de Pfizer ou de Moderna). En effet, l'étude souligne que si les règles des femmes vaccinées ont une durée normale, elles commencent en moyenne un ou deux jours plus tard que d'habitude, lors des premiers cycles après l'injection.

Ainsi, les responsables de la recherche se montrent rassurant-e-s: un tel phénomène est léger, plutôt rare, sans gravité et temporaire.

Pas d'effet prouvé sur la fertilité

De plus, les expert-e-s rappellent à nouveau qu'un cycle modifié ne signifie pas que la fertilité est impactée. Auprès du New York Times, le Dr. Hugh Taylor, responsable du département de gynécologie et des sciences de la reproduction à l'École de médecine de Yale, déclarait: «J'aimerais m'assurer que la population cesse de croire ces mythes erronés, selon lesquels le vaccin impacte la fertilité. Un ou deux cycles menstruels durant lesquels les règles sont un peu perturbées peuvent être embêtants, mais ne posent aucun problème médical.» Le spécialiste ajoutait toutefois que des saignements inexpliqués (indépendamment de la vaccination) sont plus inquiétants lorsqu'ils surviennent chez des femmes ménopausées, qui doivent alors prendre contact avec leur gynécologue.

Les auteurs de l'étude préviennent cependant que leurs résultats ne peuvent s'appliquer de manière globale, sachant que les participantes à la recherche résident toutes aux Etats-Unis et appartiennent plus ou moins au même groupe social. Il faudra donc attendre le résultat d'autres travaux, avant d'en savoir davantage.

En outre, dans un document publié en octobre 2021, la Direction générale de la santé genevoise et le Service du médecin cantonal indiquaient des constats similaires à ceux de l'équipe de scientifiques américains: «Ces changements sont dans l'immense majorité des cas temporaires et durent 1 ou 2 cycles. Il est possible que la réponse immunitaire impacte temporairement la production d'hormones sexuelles ou la paroi de l'utérus. Il est important de noter que les femmes malades du COVID-19 souffrent aussi souvent de saignements plus importants et irréguliers suite à l'infection.»

Si la nouvelle étude issue de l'Université de l'Oregon a pu prouver que ces effets temporaires sont bien liés à la vaccination, chez ses participantes, les informations actuellement disponibles sont très rassurantes. Une bonne nouvelle pour les femmes!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E78: Comment prévenir le cancer de la peau

Dans vos écouteurs

E77: Comment mieux vivre nos émotions au quotidien

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné