Femina Logo

Une canette contient autant de caféine que deux expressos. VRAI.

Fixé par le droit suisse, le taux maximal de caféine pouvant être rencontré dans un breuvage de la catégorie des «aliments spéciaux» est de 32mg pour 100ml. Dans les boissons énergisantes, il est souvent supérieur, atteignant ainsi 133 mg/100 ml dans les canettes des Energy-Shots de Red Bull. Autant dire que dans ces conditions, la dose maximale quotidienne de caféine recommandée chez un adulte (400 mg) est vite atteinte par les gros consommateurs. Quant à la taurine, dérivé d’acide aminé présent lui aussi en grande quantité, les effets positifs de son ingestion pour l’organisme ne sont actuellement pas avérés.

Les boissons énergisantes donnent réellement de l’énergie pour les sportifs. VRAI et FAUX.

A ne pas confondre avec les boissons énergétiques, qui recèlent les nutriments nécessaires à un effort physique, ces produits contiennent trop peu d’eau et de sels minéraux pour avoir un effet bénéfique visible sur le plan physiologique. D’après les résultats d’une étude espagnole menée sur quatre ans, les sportifs consommant régulièrement de telles boissons verraient leurs performances augmentées de 3 à 7 % au maximum. Il y a certes des sucres rapides parmi les ingrédients, utiles pour les efforts courts et violents, mais dans une quantité trop importante, en tout cas injustifiée dans la perspective d’une activité physique. Cette même étude a aussi pu permis de constater une hausse notable des insomnies chez les consommateurs.

Les adolescents suisses en boivent de plus en plus. VRAI.

Breuvages chéris par les jeunes depuis la fin des années 90, les boissons énergisantes ont connu un boom sans précédent ces dernières années. Scores relevés au compteur? La part des ados de 15 ans buvant au moins une canette par jour a été multipliée par trois entre 1998 et 2010, selon une enquête d'Addiction Info sur la santé des écolières et écoliers suisse. A noter que les garçons sont deux fois plus concernés que les filles (respectivement 14,2 % et 7,6 %).

Mélanger alcool et boissons énergisantes est sans effet particulier. FAUX.

Une certaine marque clame que sa boisson donne des ailes, et dans un sens, elle n’a pas tout à fait tort. Lors d’un test mené avec 75 personnes âgées de 18 à 30 ans, des chercheurs australiens ont pu s’apercevoir que le panachage vodka/boisson énergisante permettait de retarder la sensation d’ivresse, quand ceux qui avaient bu de la simple vodka accusaient bien plus vite le coup. En cause? La grande teneur en sucre d’une part, qui masque le goût de l’alcool et incite à consommer davantage. Puis la présence de la caféine, d’autre part, qui entraîne la libération d’adrénaline dans le sang et de ce fait désinhibe la personnalité. Le cocktail idéal pour s’alcooliser encore plus tout en se persuadant qu’on n’est pas encore vrillé par l’éthyle... Pire, des études ont montré que consommer conjointement alcool et boissons énergisantes perturbait le rythme du cœur après un grand effort physique, favorisant les risques d’accident cardiovasculaire mortel.

Ces boissons peuvent être utiles en période d’examen. VRAI et FAUX.

Par leurs propriétés excitantes, ces boissons peuvent trouver preneur auprès d’étudiants cherchant à garder l’œil bien ouvert pendant les révisions. Mais l’intérêt s’arrête là, car taurine, caféine et autres substances contenues dans ces canettes n’aident en rien à augmenter les capacités intellectuelles, nous disent les scientifiques Un état d’excitation trop important au cours de l’examen peut même nuire à une bonne concentration. Alors gare!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.