Femina Logo

santé

8 astuces pour éviter le coup de barre de 14 h

8 astuces pour éviter le coup de barre de 14h

Selon le rythme circadien, il est tout à fait normal de se sentir somnolent aux alentours de 14h-15h. Toutefois, certains facteurs aggravent cette sensation…

© Getty

Stop aux soirées qui n’en finissent plus

Le rythme quotidien ne se joue pas uniquement en journée: l’heure à laquelle on rejoint les bras de Morphée a une grande influence sur le lendemain. Pour emmagasiner un maximum d’énergie, on arrête de binge-watcher jusqu’à plus d’heure (promis, la sélection Netflix sera toujours la même le week-end prochain!) et on s’accorde un sommeil réparateur.

L’allié santé: le petit-déjeuner

On ne cesse de vous rabâcher les oreilles avec le repas le plus important de la journée. Mais outre le fait qu’il nous évite de craquer pour n’importe quelle viennoiserie malencontreusement croisée sur notre chemin, il nous permet d’attaquer ce nouveau jour avec une vitalité au top. Car si on zappe le petit déj, on engendre une grande perte d’énergie que l’on ressentira de 8h à 20h, au moins…

Le bar à sieste, nouvelle arme des citadins contre le manque de sommeil et le burn-out

Noooooon, pas le sucre!

Vous le redoutiez: le sucre est effectivement à bannir pour éviter l’attaque de paupières qui, telle une épée de Damoclès, s’apprête à s’abattre sournoisement sur vous après la pause lunch. On en a tous fait l’expérience, mais s’offrir un shot de Coca, une barre de chocolat ou une petite tranche de cake tyrolien n’a de l’effet qu’à très court terme. Pire: après le surplus d’adrénaline offert par ces petites bombes caloriques, le coup de pompe est encore plus violent quelques minutes plus tard.

«Feel the magic in the air, Allez, allez, allez!»

Comme bien trop d’employées, vous avez tendance à rester cloîtrée dans votre open space, engloutissant quelques sushis tout en répondant à un dernier mail et en checkant vos Stories Instagram? Ce comportement est à proscrire, il est même contre-productif. Vous gagnerez en motivation et en efficacité si vous vous accordez une VRAIE pause de midi. L’idéal est de prendre 15 minutes (minimum) pour se dégourdir les jambes à l’air libre. Respirez profondément, concentrez-vous sur le moment présent et profitez-en pour penser à autre chose que les salaires à boucler ou les feuilles d’assurance à envoyer.

Le truc en plus: en mangeant, n’oubliez pas de bien mastiquer. Car c’est en mâchant comme il se doit que l’on facilite le travail de digestion par l’estomac. On lui permet d’économiser ainsi de l’énergie pour faire autre chose que «réduire ces morceaux de 5 centimètres carrés en molécules dégradables». Le bon réflexe? Se fixer des pauses-repas de minimum 30 minutes.

Exit le café, place aux infusions de réglisse

La phytothérapie rebooste (même mieux que le BFF de George Clooney, c’est dire). La plante à privilégier? La racine de réglisse effilée. «Elle soutient le cortisol, l’hormone de l’énergie, éviter les reflux et facilite la digestion», explique la diététicienne et phytothérapeute Caroline Gayet à «Madame Figaro». Parfait pour s’octroyer un boost qui n’excite pas et ne vient pas troubler notre flore intestinale. On dégustera deux tasses par jour, après le dîner puis à 15h. Et si l’on n’est pas fan de tisane, on se rabat sur les bâtons de réglisse à mâchonner.

Attention: la réglisse est contre-indiquée pour les personnes souffrant d’hypertension, demandez toujours conseil à votre pharmacien avant de craquer pour un paquet d’herbes séchées.

Recette miracle: une tisane détox qui illumine le teint et chasse la fatigue

Une assiette composée de fer et de magnésium

Sans apport de fer (les femmes ont besoin de 16 mg par jour contre 9 pour les hommes), l’oxygénation du sang est mauvaise et le sentiment de fatigue s’installe. L’idéal est donc de consommer de la viande rouge ou, si l’on préfère le végétal, des lentilles, des pois chiches, des haricots rouges ou blancs. «Consommez les légumineuses avec du citron pour faciliter l’absorption du fer par l’organisme», suggère «Madame Figaro». Le magnésium, lui aussi, est essentiel pour que l’après-midi ne rime pas avec irritabilité et crises de nerfs. On le consomme en gélules mais aussi dans les fruits de mer, les noix, amandes et autres noisettes.

De l’eau à volonté

On l’oublie facilement, mais déshydratation rime immanquablement avec perte de concentration. Pour pallier ce problème, on boit tout au long de la journée et on évite de consommer trop de café. Autre astuce: miser sur les soupes, les fruits et les légumes gorgés d’eau. Et on veille à toujours laisser une gourde à sa place de travail, le simple fait de l’avoir dans son champ de vision nous incitera à boire davantage.

La menthe poivrée: une alliée de choc

Aaaah, les huiles essentielles… Il y en a toujours une ou l’autre pour venir à bout de nos petits tracas. Et pour contrer l’effet «mon front se rapproche dangereusement du clavier», on mise sur la menthe poivrée. Dynamisante et digestive, elle peut être consommée sous forme d’infusion. Mais on préfère la respirer, à même le flacon ou sur un mouchoir.

Attention: cette huile essentielle étant neurotoxique et abortive, on ne l’utilise pas chez les femmes enceintes et les enfants.

6 conseils pour lutter contre le «blues de décembre»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.