Femina Logo

Bientôt les fêtes! Pour nous régaler, et nous émerveiller, pendant cette douce parenthèse, les chefs pâtissiers des grands hôtels genevois se sont réunis au Swissôtel Métropole pour présenter leurs créations saisonnières, comme une collection de haute-joaillerie.

Sucrées, salées, fruitées, épicées... et toujours aussi savoureuses, certaines bûches de Noël seront au programme des menus festifs de ces belles tables.

Les 11 créations

1. «Boules de Noël» de l’Hôtel de la Paix. Le chef pâtissier Pascal Fourdrinier ont créé cette bûche composée d’un sablé pressé de grué de cacao et pécan, d’un crémeux pécan caramélisé et perles de chocolat Nyangbo 68%, ainsi que d’une ganache montée aux grués torréfiés.

2. «Rêves de Noël» de l’Intercontinental. Juien Maslanka a travaillé ici une crème légère aux marrons vanillés, une compotée de figues de Solliès aux zestes de Combava et un biscuit fondant et craquant aux fruits secs.

3. «Bonnets gourmands» du Swissôtel Métropole. Pierrick Simon propose une composition à base d’un biscuit olive, d’un crémeux citron vert, d’une mousse mascarpone sublimée par un cœur framboise basilic.

4. «Charpente exotique», bois chocolaté, mangue et citronnelle par Beau Rivage Genève. Yohann Coiffard, chef pâtissier et Dominique Gauthier ont créé cette bûche comme une copie conforme d’un élément de charpente de Beau Rivage datant de 1865.

5. «Le Garde Temps» de l’hôtel Richemond . Sébastien Quazzola a travaillé sur le thème de l’horlogerie pour cette bûche qui mêle chocolat Dulcey, crème vanille et yuzu et biscuit noisette et praliné.

6. «Bûche Citron-Jasmin» de l’hôtel des Bergues. Créée Fabien Martin, sous-chef pâtissier de l’hôtel des Bergues, cette bûche et composée d’un crémeux jasmin, d’une mousse citron et d’un biscuit et confit aux deux citrons.

7. «Iceberg’amote» du Président Wilson. Didier Steudler a imaginé cet écrin de chocolat blanc abritant un jeu de textures onctueuses et craquantes mêlant la bergamote, la mandarine et la noisette.

8. «Surprises d’Orient» du Mandarin Oriental. Un quatre-mains de Nasser Jeffane, chef de cuisine et Yoann le Bihan, chef exécutif qui dévoile des saveurs salées autour du foie gras, du yuzu, des mendiants et brisures de dattes.

9. «Réserve d’automne», La Réserve. Philippe Riquier a travaillé le miel genevois, la clémentine et le marron.

10. «Christmas surprise» de l’Hôtel d’Angleterre. Cette bûche est composée d’une mousse chocolat, d’un stracciatella chocolat blanc truffe avec un insert à la mûre et un biscuit amande orange.

11. «Bientôt sur la Branche», du Mövenpick. Pierre Baude a composé sa bûche d’un biscuit dacquoise, d’une mousse vanille éclats de marrons avec un cœur chocolat pistache.

1 / 10

«Rêves de Noël» de l’Intercontinental.

© DR
2 / 10

«Bonnets gourmands» du Swissôtel Métropole.

© DR
3 / 10

«Charpente exotique», bois chocolaté, mangue et citronnelle par Beau Rivage Genève.

© DR
4 / 10

«Le Garde Temps» de l’hôtel Richemond .

© DR
5 / 10

«Bûche Citron-Jasmin» de l’hôtel des Bergues.

© DR
6 / 10

«Iceberg’amote» du Président Wilson.

© DR
7 / 10

«Surprises d’Orient» du Mandarin Oriental.

© DR
8 / 10

«Réserve d’automne», La Réserve.

© DR
9 / 10

«Christmas surprise» de l’Hôtel d’Angleterre.

© DR
10 / 10

«Bientôt sur la Branche», du Mövenpick.

© DR

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.