news société

    Quand Whatsapp nous offre une seconde chance

    On pourra bientôt supprimer un message envoyé avant qu’il ne soit lu. Et si la nouvelle fonctionnalité de l’appli de messagerie changeait notre façon de converser avec l’autre?

    Publié le 
    22 Septembre 2017
     par 
    Juliane Monnin

    Edit (31 octobre 2017): C'est désormais officiel! Les utilisateurs de l'application de messagerie auront 7 minutes pour effacer un message envoyé.

    Dites (bientôt) au revoir à tous les Whatsapp envoyés trop vite, par erreur, sous le coup de l’émotion ou de la colère: il sera bientôt possible de les supprimer après l'envoi! La nouveauté de l’application de messagerie instantanée serait en effet, bien que prévue prochainement sur Android et iOS, déjà disponible sur la version Bêta de Windows Phone: 

    Mais ne comptez pas sur trop de magie pour autant. Le destinataire recevra tout de même l’indication «ce message a été supprimé» dans la fenêtre de conversation et une notification sur l’écran verrouillé du téléphone.

    Whatsapp s’inscrit ainsi tel un pionnier de l’e-effacement. Mais est-ce que les SMS et autres iMessages suivront le même chemin? Affaires à suivre.

    Une nouvelle approche du texting  

    Au-delà de l’aspect geek de cette innovation technologique, on peut s’interroger. Engendrera-t-elle une évolution de notre façon de converser avec l’autre? Accentuera-t-elle les non-dits ou réduira-t-elle drastiquement le nombre des échanges de textos?

    Une chose semble certaine, les sociologues n’ont pas fini de se lasser d’explorer cette nouvelle approche du texting. Interviewée par la Tribune de Genève en mars 2017, Cécile Petitjean (linguiste à l’Université de Neuchâtel), rappelle comme il est «fascinant de voir avec quelle rapidité nous développons de nouvelles habilités pour communiquer à l’ère numérique».

    La chercheuse, qui est en train de mener l'étude «What’s up, Switzerland?» (basée sur nos conversations via Whatsapp et financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique), explique à propos de la mise à jour du géant de la messagerie:

    «cela va représenter un défi de taille pour les analyses que nous menons, mais cela permettra des échanges toujours plus riches et complexes».

    Alors, Whatsapp offrira-t-elle cette «seconde chance» à ces utilisateurs avant Noël 2017? D’ici la date de lancement, au cas où vous seriez tentés d’écrire à votre ex, sachez que vous pouvez toujours activer une appli garantie «anti regret» (Drunk Mood peut bloquer, par exemple, un contact pendant 12 heures) ou encore…  déconnecter le temps d’une soirée?


    A lire aussi:
    #FeminaOpinion: Pourquoi reste-t-on scotché à nos écrans
    Tindernightmares: l'Instagram des pires approches sur Tinder
    Myopie: comment éviter l'épidémie de lunettes chez les Millenials?

     

    A lire également
    A 85 ans, la doyenne de la Cour suprême américaine, est devenue l’incarnation de la lutte féministe et des droits civiques.
    O
    Fanfares, cours de baguettes magiques, lumières nocturnes: on VEUT y aller!
    O