news société

    IPhone X: les fonctionnalités qui nous inquiètent

    Révélé le 12 septembre 2017, le modèle imaginé pour le 10e anniversaire de l'iPhone est doté de fonctionnalités inédites telles que la reconnaissance faciale, et impose de nouveaux gestes de manipulation. Faut-il s'alarmer ou se réjouir?

    Publié le 
    14 Septembre 2017
     par 
    Ellen De Meester

    Sans doute l'avez-vous déjà admiré, ce modèle «X», alors que le monde entier l'attendait avec un engouement excessif: le 12 septembre 2017, Apple révélait son tout nouveau modèle de smartphone, bien différent et plus imposant que ses prédécesseurs. Toutefois, hormis les progrès de performance, la qualité accrue de l'appareil photo et de l'absence du bouton «Home» (au grand désarroi de certains), d'autres s'intéressent davantage à de nouvelles fonctionnalités qu'ils estiment troublantes: à première vue, ces dernières pourraient passer pour de simples prouesses technologiques très amusantes. Mais est-ce seulement cela?

     

     

    L'option «reconnaissance faciale»

    Voici une nouveauté qui en inquiète plus d'un: dorénavant, afin de déverrouiller le téléphone, il suffira tout simplement... de le regarder. En effet, après la reconnaissance tactile des empreintes digitales qu'avait popularisée l'iPhone 6, le modèle «X» introduit la fameuse «reconnaissance faciale», laquelle scanne les traits du visage du propriétaire de l'objet. Une série de capteurs et de caméras seront placés sur le devant de l'appareil, afin de lui permettre de s'enclencher seulement lorsqu'il identifie les traits de son propriétaire. Selon Apple, il s'agit de la façon dont nous déverrouillerons nos téléphones et protégerons nos données personnelles, dans le futur. Aussi l'entreprise ajoute-t-elle que ces informations faciales seront enregistrées uniquement sur le smartphone, et non pas dans un serveur externe. 

    D'après un article publié par le «Telegraph», de nombreux internautes auraient exprimé une gêne et une angoisse importantes après avoir découvert cette nouvelle fonction. Sur Twitter, ils font part de leur méfiance quant à l'idée de «montrer leur visage» à Apple. 

     

     

     

     

     

     

     

    D'autres, moins anxieux, le prennent avec humour:

     

     

    Animojis: la série «Black Mirror» avait visé juste

    Les emojis statiques ne suffisaient plus: il fallait qu'Apple aille plus loin, toujours plus loin. Le nouvel iPhone sera capable d'animer ces smileys en 3D, les rendant capables d'adapter leur faciés numérique au nôtre, et de reproduire ainsi nos expressions faciales. Votre premier réflexe a été la curiosité? Les fans de la série «Black Mirror», eux, n'ont certainement pas pu s'empêcher de retenir une grimace, en se souvenent d'un épisode en particulier: dans la sasion 2, un ours numérique prénommé «Waldo» apparaît sur tous les écrans, et devient l'objet d'un véritable culte.

    Derrière la créature virtuelle se cache toutefois un homme en chair et en os, qui prête ses mimiques, sa voix et ses gestes à l'ours. Il va malheureusement réaliser que les gens ne parviennent plus à faire la différence entre l'humain et l'animal numérique, et que Waldo est pour eux, une véritable star. 

     

     

    En présence d'Apple, le 12 septembre 2017, Netflix s'est même gentiment moqué du nouvel iPhone, en glissant le visage de Waldo parmi les animojis diffusés sur un écran. Espérons que les autres épisodes de la série ne s'avèreront pas aussi prémonitoires... 


    A lire aussi:
    Séries télé: que disent-elles de nos angoisses?
    J’ai testé: une journée sans iPhone
    #FeminaOpinion: Pourquoi reste-t-on scotché à nos écrans

     

     

    A lire également
    La jeune chanteuse belge fait littéralement le procès du sexisme ordinaire.
    O
    notre dame paris incendie flammes
    Détruite par les flammes, la cathédrale sera reconstruite, a promis Emmanuel Macron.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O