Femina Logo

Des expos

Arrêt sur images

Clou des manifestations de ce 125e anniversaire, Construire l’image: Le Corbusier et la photographie se focalise sur l’architecte par le biais d’un angle méconnu: la photo. Plutôt qu’une énième rétrospective, cette expo révèle comment l’enfant prodige de La Chaux-de-Fonds use de la photographie à la fois comme instrument de travail et outil au service de son image. Au programme: clichés promotionnels, documentaires et artistiques, photos personnelle, collages monumentaux. Autant d’éléments qui démontrent que Le Corbusier (de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret) était aussi un photographe accompli. En contact étroit avec des photographes de choix, dont René Burri, le créateur prolifique y est immortalisé avec des célébrités (Picasso, Gandhi, Einstein ou Josephine Baker). Cette expo créée par le musée chaux-de-fonnier avec un comité curatorial de spécialistes suisses et internationaux a été remarquée à l’étranger: elle a séduit l’émissaire envoyé par le fameux Moma de New York. Dès avril 2013, elle sera à Bruxelles.
Musée des beaux-arts, rue des Musées 33, www.mbac.ch. Jusqu’au 13 janvier 2013. Visites commentées par la conservatrice Lada Umstätter di 25 nov. et 13 janv. à 11 h 15.

L’enfance de l’art

Présentées au public pour la première fois, les observations de Georges-Edouard Jeanneret, père de l’architecte, servent de fil conducteur à l’expo Portrait de famille: Le Corbusier vu à travers le journal du père. La bibliothèque de la ville y a puisé plusieurs thèmes illustrés par des documents originaux. Un éclairage qui va de l’enfance du futur architecte jusqu’à la construction de la Villa Le Lac, à Corseaux (VD).
Bibliothèque de la ville, rue du Progrès 33. Jusqu’au 12 janvier 2013. Lu 13 h-20 h, ma 10 h-20 h, me-jeu 10 h-19 h, ven 13 h-19 h, sa 10 h-16 h. Entrée libre.

Un lieu gourmand

La Belle Affaire

Une boutique délicieuse avec un assortiment épatant: mode, articles de déco, confiserie-épicerie fine et tea-room emplissent un quatre pièces cosy-bohème. Idéal pour dénicher un cadeau, savourer un café, déguster les chocolats maison. Ambiance chaleureuse où s’affairent trois générations: la nonna, ses deux filles et son petit-fils, le créateur des douceurs exquises, comme ce chocolat blanc aux essences de fleurs.
Boutique La Belle Affaire, rue Daniel-Jeanrichard 19. Ma-ve 9 h-12 h, 15 h-18 h 30, sa 9 h 30-12 h, 14 h-17 h. www.labelleaffaire.ch

Un gastro

Exposition sud L’Atelier gourmand

Le décor est design et épuré, la cuisine méditerranéenne, avec un accent italien. A 1000 mètres d’altitude, les saveurs et textures du sud sont sublimées avec maestria. Noté 14/20 au GaultMillau. Vente de produits (pâtes fraîches, vinaigre balsamique, vin, café…).
Restaurant Exposition sud L’Atelier gourmand, pl. du Marché 6, tél. 032 968 18 08. www.expositionsud.ch. Ouvert du mardi au samedi.

Un gîte

L’atelier Granges 14

Ce gîte spacieux (pour 2 personnes) a pris ses quartiers dans un ancien atelier horloger au centre-ville. Il est niché au 4e étage d’une bâtisse de 1852 sans ascenseur. Lumineux grâce à l’alignement de fenêtres typiquement chaux-de-fonnier, il se divise en trois espaces (salon, cuisine, coucher) avec salle de bains.
L’atelier Granges 14, rue des Granges 14, tél. 077 470 28 61, www.granges14.ch. Prix: 120 Sfr. la 1ère nuit, 80 Sfr. la 2e.

Des réalisations

La Maison blanche

Il y a pile cent ans, Charles-Edouard Jeanneret réalisait à l’âge de 25 ans sa première œuvre personnelle, son premier chef-d’œuvre: La Maison blanche. Erigée pour ses parents, c’est un bijou d’art total. En plus de l’architecture novatrice, rompant avec l’Art nouveau ambiant, on y retrouve le génie créateur du futur Le Corbusier dans chaque élément de décoration: tapisseries, boiseries, mobilier. Tout est conçu avec un sens poussé de l’esthétisme par le maître des lieux.
La Maison blanche, chemin de Pouillerel 12, www.maisonblanche.ch. tél. 032 910 90 30. Visites les ve, sa, di 10 h–17 h.

La Villa turque

De retour d’un voyage en orient en 1916, Le Corbusier révolutionne les codes en vigueur: la Villa turque, riche en symboles, marie lignes très épurées et rondeurs avec deux ailes semi-circulaires. Joyau de technicité et d’esthétique, c’est la seule construction de jeunesse revendiquée par l’architecte et sa réalisation la plus aboutie avant son départ pour Paris.
Villa turque, Doubs 167. Visites sa 17 nov., 1er déc. et 15 déc. de 13 h-17 h.

Une lecture

Reproductions et essais

Edité en français, allemand et anglais, Construire l’image: Le Corbusier et la photographie reproduit 400 documents, en explorant les mécanismes de production et de diffusion de l’image de l’architecture. Préfacée par Norman Foster, la publication est l’œuvre d’une brochette de spécialistes internationaux.
«Construire l’image: Le Corbusier et la photographie», Ed. Thames & Hudson/Textuel, Paris. Vendu en librairie 70 Sfr.

Paul Almasy/Corbis
1 / 5© DR
DR
2 / 5© DR
DR
3 / 5© DR
Switzerland Tourism
4 / 5© DR
DR
5 / 5© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.