Femina Logo

voyage

Sainte-Hélène, une petite île perdue dans l'Atlantique Sud

Partie émergée d'un volcan de 5000 m de haut depuis le fond de l'océan, l'île fait 122 km2, soit un peu moins que la superficie de Paris intra-muros. Elle mesure 18 km dans sa plus grande longueur pour 8 km de large en moyenne. Sainte-Hélène compte 4200 habitants, dont 850 dans la petite capitale Jamestown, située sur la côte au nord-ouest. Elle était inhabitée quand elle fut découverte, en 1502, par le navigateur portugais João da Nova.

Bien que proche de l'Equateur à la latitude 15° sud, Sainte-Hélène jouit d'un climat tempéré par les alizés, très changeant, plus sec sur la côte, et humide sur les hauteurs de l'intérieur. Son relief est très accidenté, culminant à 823 m au Diana's Peak. La côte de l'île est particulièrement escarpée et inhospitalière, n'offrant un mouillage vraiment sûr qu'à Jamestown.

La terre la plus proche est l'île britannique d'Ascension, à 1200 km au nord-ouest. L'Angola est à près de 2000 km à l'est, la côte brésilienne à 3000 km à l'ouest. Son isolement et son caractère hostile - et facilement défendable - ont longtemps fait de Sainte-Hélène un lieu de détention prisé des autorités britanniques, avec Napoléon de 1815 à sa mort en 1821, le chef zoulou Dinizulu kaCetshawayo en 1890, quelque 6000 prisonniers boers entre 1900 et 1902, et même trois princes bahreïnis en 1957.

On n'accède pour le moment à Sainte-Hélène que par bateau: généralement du Cap (Afrique du Sud) en cinq jours, ou via Ascension, où fait escale un avion de l'armée de l'air britannique qui embarque quelques civils. Un aéroport doit ouvrir en février 2016, avec pour commencer un vol hebdomadaire vers Johannesburg en Afrique du Sud. Territoire d'outre-mer britannique, Sainte-Hélène a sa propre monnaie, qui circule parallèlement à la livre sterling à laquelle elle est liée. L'île émet également ses timbres, très appréciés par les philatélistes. L'arrivée du téléphone portable est annoncée d'ici la fin de l'année.

Les Saint-Héléniens, ou «Saints», ont retrouvé en 2002 la nationalité britannique dont ils avaient été privés par le Premier ministre Margaret Thatcher en 1983. Ils élisent une assemblée de douze membres, dont cinq siègent au gouvernement local, présidé par le gouverneur. Celui-ci est issu du corps diplomatique britannique. Vivant essentiellement des subventions de Londres et des revenus envoyés par les îliens partis travailler en Grande-Bretagne, à Ascension ou aux Malouines, Sainte-Hélène importe presque tout ce dont elle a besoin, essentiellement depuis la Grande-Bretagne et l'Afrique du Sud. Elle exporte quelques poissons et un peu de café.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.