Femina Logo

Huit (petites) heures de vol. Voilà le temps qu’il faut pour franchir les 5894,59 kilomètres qui séparent Genève de Montréal et se retrouver propulsé dans un nouveau monde. Lequel se révèle plein de surprises et de curiosités en tout genre, à découvrir tranquillement au fil de l’eau. Car même si on a tendance à l’oublier, le Québec vit au rythme de ses lacs, de ses rivières et de ses torrents, puisant sa force dans le Saint-Laurent – artère vitale et cœur battant de la bien nommée Belle Province. Petite escapade de quelques jours en suivant l’itinéraire du fleuve, au départ de Montréal.

1. Montréal, la métropole

Essentiellement bâtie sur une île, Montréal est une métropole joyeuse et animée, où l’ultramodernité côtoie l’Histoire dans une ambiance détendue et bon enfant. Ce qu’on y fait? Ce qu’on veut! Au programme: musées, expos, balades – notamment dans le splendide parc du Mont-Royal qui surplombe la ville ou au Vieux-Port ­ – le tout ponctué de petites «croques» et de «derniers verres» dans des bars et clubs de musique (chanson, jazz…).

Magasinage: Vous avez une furieuse envie de magasiner? Cap sur les rues Sainte-Catherine, Saint-Denis et Saint-Laurent, en plein centre, où les boutiques de toute sorte abondent. Et surtout, n’hésitez pas à plonger dans la ville souterraine. Réseau de quelque 30 kilomètres de tunnels qui forment une espèce de gigantesque centre commercial, on y fait du lèche-vitrines (ou des folies!) totalement à l’abri des caprices de la météo. En d’autres termes: on y échappe aux canicules estivales autant qu’aux réfrigérants - 20 degrés hivernaux.
Office du tourisme: www.tourisme-montreal.org

Festivals à gogo: Chaleureux et conviviaux, les Montréalais adorent passer du bon temps ensemble. Du coup, de très nombreuses manifestations y sont orchestrées. Dont le Festival international de jazz, les Francofolies ou Juste pour rire en été, mais aussi l’électrique Igloofest en hiver.
Calendrier: http://ville.montreal.qc.ca (onglet «activités et loisirs»).

2. Québec, l’histoire à livre ouvert

Joyau du patrimoine mondial, le Vieux-Québec a des airs de musée géant, mais vivant où il fait bon s’amuser. La preuve par les manifestations organisées à longueur d’année. Dont le Festival d’été (la ville s’y transforme en scène géante 11 jours durant) ou encore le délicieux Carnaval d’hiver, entre fin janvier et fin février, au cours duquel la cité vibre au rythme d’une grande fête familiale – dont l’apogée est une très impressionnante course en canots à glace sur le Saint-Laurent à moitié gelé.

Shopping: Vous cherchez du moins touristique que le Vieux-Québec? Les «locaux», adorables, vous recommandent le quartier Saint-Roch et la rue Saint-Joseph.

Les «premières nations»: Bien que très européenne, la Belle Province n’en est pas moins, d’abord, amérindienne. Une aventure à «revivre» en visitant le site huron-wendat «Onhoüa Chetek8E» (à prononcer comme on peut!), situé à quelques kilomètres de Québec.
www.huron-wendat.qc.ca/

3. Saint-Paul-de-Montminy, l’esprit 100% nature

Après la joyeuse Montréal puis la festive Québec, remontons encore un peu à l’est, en direction de Saint-Paul-de-Montminy. Dont l’intérêt principal est d’être totalement perdue au milieu de nulle part! Autrement dit, on ne vient là que si l’on a envie de nature, de promenades et de baignades (en été), de raquettes, de balades en chiens de traîneau ou en motoneige en hiver.

4. Tadoussac, le paradis bleu des baleines

A tomber. Voilà comment définir la région de Tadoussac, où se retrouvent chaque été des centaines de mammifères marins. Concrètement: rorquals bleus ou à bosse, globicéphales noirs, dauphins à flancs blancs ou encore baleines à bec, bélugas et autres cétacés se donnent rendez-vous chaque année – un spectacle d’une intensité rare que l’on peut observer à la faveur d’une excursion en bateau ou même du rivage.

Y aller, s'y déplacer

Au départ de Genève, Air Canada rallie Montréal sans escale plusieurs fois par semaine.
www.aircanada.com

DR
1 / 5© DR
DR
2 / 5© DR
DR
3 / 5© DR
DR
4 / 5© DR
DR
5 / 5© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.