Femina Logo

Pour moi, les vacances d’octobre riment souvent avec une semaine dans un Center Parcs. Notre préféré est celui de Sologne, «Les Hauts-de-Bruyères». Mais le principe reste le même partout, que ce soit en France, en Allemagne ou en Hollande: la nature prend le dessus. Le concept est simple: aucune voiture n’est admise dans l’enceinte de Center Parcs, sauf pour décharger ses bagages et recharger le véhicule à son départ. On fait la semaine à pied, à vélo, en trottinette, etc… Pour celles et ceux qui ne seraient pas équipés, il est possible de louer les vélos sur places.

En communion avec la nature

A Center Parcs, la nature occupe une place primordiale, chaque centre fait en sorte que l’implantation du lieu se confonde avec l’environnement naturel déjà présent. En effet, les 90% de la surface d’un parc sont composées d’arbres, de plantes, d’herbes et d’étangs ou de lacs. De ce fait, il n’est pas surprenant de croiser des écureuils, des biches et même des paons qui se baladent librement et sereinement.

Côté hébergement, les bungalows sont disposés de telle sorte que l’on a l’impression d’être seul sur sa terrasse au milieu d’une forêt. Ils ont tout le confort nécessaire pour avoir le sentiment d’être véritablement chez soi. Et, si un soir on n’a pas très envie de cuisiner (c’est les vacances, tout de même!), il y a toujours la possibilité d’aller dans les divers restaurants du centre ou, comble du luxe, de se faire livrer à domicile.

Présent dans chaque parc, l’Aquamundo est le lieu de divertissement par excellence. On y trouve des piscines, toboggans ainsi que les désormais célèbres rivières sauvages. Bref, on s’y éclate avec ou sans enfants et quelque soit la météo. Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts. D’autres activités payantes sont proposées dans tous les différents parcs. De la balade en pédalo à l’accro-branches en passant par la promenade à poney pour les plus petits.

Vie de châteaux et visite au zoo

Si les sources de divertissements ne manquent pas, j’aime tout de même sortir du parc où je loge et partir à la découverte de la région qui l’entoure. En Sologne, nous avions la chance d’être proches des magnifiques châteaux de la Loire. Le Château de Chambord, par exemple, est un splendide palais construit par François 1er. La complexité et la beauté de son architecture valent vraiment le détour. En plus, plusieurs propositions existent pour le visiter. Avec les enfants, le «Carnet d’énigmes» est une solution ludique pour se familiariser avec le passé de ce haut lieu de l’histoire française tout en s’amusant.

Second coup de cœur: le zoo de Beauval, un lieu magique et inoubliable. Il est classé dans les 15 plus beaux parcs du monde et Tripadvisor lui a attribué la première place des zoos de France cette année. 5700 animaux (dont des pandas!) s’y côtoient dans un cadre féerique qui vous ferait oublier par certains moments que vous êtes dans un zoo. De plus, Beauval est très engagé dans la protection des espèces menacées. Prenez une journée pour faire vraiment le tour et profitez pleinement de ce lieu incroyable. Le zoo ouvre à 9h00 et les animaux sont plus éveillés le matin, donc n’hésitez pas à mettre votre réveil.

Pendant que certains bronzent sous le soleil, que d’autres visitent des villes magnifiques, ma famille et moi avons choisi de redécouvrir les liens qui nous unissent à la nature tout en nous amusant. L’autre point positif de ce séjour mémorable: je retourne au bureau avec les batteries totalement rechargées. Et oui, qui dit Center Parcs, dit «pas de Wifi» durant une semaine. 30 euros sont demandés pour une connexion: j’ai décidé de m’en passer… et je ne l’ai pas du tout regretté!

Infos pratiques: Centerparcs.ch. Plusieurs offres en cours d’année sur tcs.ch ou reka.ch.

DR
1 / 9© DR
DR
2 / 9© DR
DR
3 / 9© DR
DR
4 / 9© DR
DR
5 / 9© DR
DR
6 / 9© DR
DR
7 / 9© DR
DR
8 / 9© DR
DR
9 / 9© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.