Femina Logo

voyage

Escapade: nos bonnes adresses à Seefeld en Autriche

Bol d’oxygène

Rien de tel qu’une balade en calèche ou traîneau attelé pour découvrir les villages alentour, explorer les beautés sauvages de la vallée de Gaistal ou les environs de Wildmoos (célèbre pour son golf). Le centre équestre propose divers loisirs à cheval ou poney, pour les enfants.

Reitclub, Leutascherstr.

Gammes colorées

Longtemps enfant terrible du rock’n’roll en Allemagne, Udo Lindenberg reste un artiste très populaire, qui peint à ses heures. Ses œuvres sont visibles dans cette galerie avec celles de quelques autres musiciens se plaisant à troquer leur instrument pour le crayon ou le pinceau. Une expo originale, malgré quelques fausses notes.

Engelart Galerien Dorfplatz 25 (vis-à-vis du Casino).

L’écrin et son contenu

Stefan Armbruster et famille ont installé leur négoce dans l’une des plus coquettes demeures de Seefeld, répondant aux critères architecturaux d’une station misant sur la tradition. Leur joaillerie propose des bijoux uniques, œuvres d’artistes plusieurs fois primés pour leur raffinement.

Armbruster, Innsbruckerstr. 22.

Raquettes et raquettes

En été, le Tennis Club de Seefeld met l’accent sur ses six courts en terre battue. En hiver, d’autres raquettes équipent les amateurs de randonnées sur les traces des renards et chevreuils. Pas moins de sept itinéraires totalisant 35 kilomètres de pistes sont proposés par l’Office du tourisme local.

Tourismusverband, Klosterstr. 43.

Bien dans son assiette

Si Woods est devenu l’un des restaurants les plus courus de Seefeld, ce n’est pas seulement en raison de la qualité de son offre gastronomique aux notes asiatiques. C’est aussi pour l’ambiance cosy de son décorum rustique et boisé, ainsi que pour sa terrasse ensoleillée avec matelas et chaises longues, musique en prime.

Woods, Klosterstr. 120.

Délicate licorne

Symbolisée par l’unicorne – armoiries de Seefeld – cette enseigne abrite le meilleur du terroir local, avec des clins d’œil à l’Italie et même aux Grisons: charcuteries, fromages, spécialités de conserves et alcools que l’on peut déguster sur place. Le livre d’or de la Maison répertorie de nombreux people attirés par tant de Delikatessen.

Plangger, Klosterstr. 43.

A l’affiche de l’Olympia

Ce n’est pas un music-hall, mais bien un complexe qui n’a pas à s’en faire pour rivaliser avec les meilleures infrastructures tendance à la montagne: vaste piscine avec toboggans, sauna, patinoire, curling, cinéma et restaurant… largement de quoi divertir une clientèle familiale, par tous les temps.

Olympia, Klosterstr. 600.

L’esprit des lieux

Bien avant l’avènement du ski alpin, on venait déjà en pèlerinage à St. Oswald. L’une des plus belles églises tyroliennes du gothique flamboyant attirait les foules, suite à un supposé miracle de l’hostie. Aujourd’hui, l’image du sanctuaire symbolise à elle seule l’une des stations les plus populaires du tourisme autrichien.

Eglise St. Oswald, Maximilianweg 29.

Pratique

Y aller Seefeld se situe à 20 km d’Innsbruck, bien desservi par le réseau ferroviaire: cff.ch et oebb.at

Séjourner Ancien monastère du XVIe siècle tenu par la même famille depuis 200 ans, l’Hôtel Klosterbräu (*****) fait figure de must.

Se renseigner Seefeld et vacances en Autriche.

Guide Autriche (Guide vert Michelin).

A lire aussi:
Evasion: les incroyables merveilles de la nature
Escapade: le boom des vacances nordiques
Sölden, la station de ski en vue dans «Spectre»

1 / 6

Le centre équestre propose divers loisirs à cheval ou poney.

© DR
2 / 6

Stefan Armbruster et famille ont installé leur négoce dans l’une des plus coquettes demeures de Seefeld.

© DR
3 / 6

Pas moins de sept itinéraires totalisant 35 kilomètres de pistes sont proposés.

© DR
4 / 6

De nombreux people attirés par tant de Delikatessen.

© DR
5 / 6

Largement de quoi divertir une clientèle familiale, par tous les temps.

© DR
6 / 6

St. Oswald, l’une des plus belles églises tyroliennes.

© DR

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.