Femina Logo

news loisirs

Visite guidée de la Google House à Zurich

Rendez-vous sur la place Hürlimann Areal de Zurich, au siège européen pour la recherche de la multinationale californienne. Dans sa cour, elle a fait construire une tente géante répliquant une maison: la Google house. Pièce par pièce (cuisine, salon, bureau, métro ou lieu de vacances) le visiteur découvre la palette de ses services innovants. Le but? Démontrer comment les outils Google peuvent nous aider dans notre vie quotidienne.

Dans le hall d’entrée la déco annonce la couleur humoristique, graphique, et surtout ultratendance. Armés de tablettes Nexus Google ou de smartphones, nous voilà prêts à apprendre toutes les astuces pour se transformer en «geekers de foyer». Des employés «du moteur de recherche, à la base», nous guident dans chaque pièce en nous épatant à chaque fois avec de nouvelles fonctions.

1ère pièce, le métro

Plan de métro géant, sièges en rangées et pour donner l’illusion d’être assis dans un véhicule public, un film de la rue est diffusé dans l’espace des fausses fenêtres. Pas de doute on se croirait dans les transports en commun, un matin. On commence par consulter, sur notre smartphone, l’assistant personnel intelligent Google Now. Il nous donne les informations importantes du jour de la presse; la météo pour prévoir les vêtements à porter; il nous rappelle surtout nos rendez-vous, et comment s’y rendre grâce à Google MAPS (une carte indique l’itinéraire en transport en commun, à pied ou en voiture et sa durée. L’application a été amélioré avec une meilleure intégration des horaires de transports publics). Plus précis Street view permet de visualiser un lieu avant de s’y rendre, en tournant son appareil à 360° autour de soi, on découvre le cadre exact à reconnaître. Ces applications proposent même des restaurants ou des bars à proximité, et nous donnent leur localisation, numéro de téléphone ainsi que les recommandations des autres utilisateurs. Plus rien n’est laissé au hasard. Tout peut être prévu. Une fois sa journée organisée ou peut s’octroyer encore un moment de détente en musique dans le métro avec Google Play. Un genre de Spotify qui permet de stocker sa musique. Pour que la relaxation soit totale, on décide de ne plus tapoter sur son smartphone, mais d’utiliser la commande vocale. Et oui, on parle à sa machine, en commençant par: «ok google», pour l’aviser de se concentrer sur nos ordres, puis on lui dit «joue Happy» et c’est parti la mélodie de Pharell Williams nous met de bonne humeur.

2e pièce, le bureau

Une fois arrivé sur son lieu de travail, on passe sur Google Drive et ses applications bureautiques. Google Docs et Gmail. On teste le traitement de texte avec sa grande nouveauté: chaque membre de l’équipe peut depuis son ordinateur, sa tablette ou son téléphone agir sur un document commun. Soit modifier sur son écran partagé, le fichier à idée du team. On peut ainsi réellement travailler en communauté et voir les apports en temps réel de ses collègues. Mais pour une communication plus directe entre collègues ou entre potes, on passe par Hang Out pour la vidéo conférence (un genre de Skype).

3e pièce, la cuisine

Une fois dans la cuisine, on commence à préparer le repas en mettant les mains à la pâte. C’est là que la fonctionnalité Google Voice, soit l’assistant vocal, devient une aubaine! Il suffit de dire «OK Google», de cliquer sur l’icône microphone dans la recherche Google et de poser sa question au smartphone ou à la tablette: «Définit Betty Bossi» Et une voix androïde nous lit la définition vocale. Mais le plus ingénieux, c’est que l’on peut littéralement bavarder avec son smartphone. Car le «Buddy-vocal» comprend les questions complémentaires. Par exemple, on demande qui est Roger Federer, après avoir reçu une réponse Wikipédia parlée, nous enchaînons: «Combien d’enfants a-t-il?». Magique, Google donne la bonne réponse. Le logiciel comprend que c’est une suite à la première question. Google Now et son programme d’assistant personnel sont désormais capables de faire le lien entre deux questions posées à la suite. C’est un grand progrès en matière d’intelligence artificielle.

Vous enfournez un gâteau au chocolat, les mains enfarinées. Impossible de tapoter sur votre tablette. Il suffit de dire: «Fais sonner l’alarme dans 20 minutes» et le tour est joué! Ou encore combien l’avocat contient de calories, notre soif d’apprendre, sans lasser notre interlocuteur est sans borne. Autre astuce, vous faites votre liste de course, achète du lait. Le programme comprend qu’il doit nous rappeler la liste de course lorsqu’on passe devant une Migros ou aux alentours d’un supermarché. Il suffit de configurer la date et les lieux du rappel voix et Google affichera une alerte sur l’écran lorsque l’on passera à proximité de certains commerces.

4e pièce: le salon

Le soir la famille ou le groupe de copain se réuni. Grâce à Google Chrome Cast, un récepteur USB qu’on branche sur le téléviseur, chacun peut envoyer les vidéos les plus drôles ou marquantes drainées sur YouTube. (Site qui au passage, vient d’ailleurs d’être racheté par Google.) Depuis son smartphone on choisit ce qu’on veut diffuser à la télé et on la pilote. On peut même se faire des batailles des tablettes, chacun zappe avec son téléphone ou sa tablette. Ou poster sa sélection en attente sur la playlist familiale. Pour se détendre, on enclenche Google PLAY par commande vocale: joue «Let’s Dance» et voilà le tube diffusé depuis le son Home cinéma de la télé.

5e pièce, les vacances au Brésil

Nous voici arrivés en terre étrangère, au pays de la Coupe du monde. Google Now nous aide à repérer les bons plans, trouver notre chemin jusqu’à notre hôtel poussada ou calculer la distance à pied jusqu’au pain de sucre, voir prix du bus selon le taux de change du jour… Mais le plus bluffant, c’est la traduction instantanée. On ne comprend rien au menu du restaurant? Avec Google Translater, il suffit de prendre une photo de la carte des mets. Puis, scanner avec son doigt, comme s’il était un Stabio boss, chaque plat et la traduction apparaît instantanément. Bluffant et très efficace. Cette application peut même expliquer au vocalement en portugais au serveur ce que l’on désire. Encore plus malin, on peut télécharger des cartes de différentes villes, des packs de langue étrangères complets sur son smartphone et la fonction reste accessible hors ligne à l’étranger sans avoir à payer le roaming.

Vu l’évolution rapide de la technologie. On peut se demander à quand la maison virtuelle-escargot que l’on pourrait miniaturiser et ranger dans son smartphone?

Les services Google mentionnés ci-dessus existent pour les systèmes Android (ils sont déjà pré-installés sur de nombreux smartphones). On peut également les télécharger sur Play Store.

DR
1 / 12© DR
DR
2 / 12© DR
DR
3 / 12© DR
DR
4 / 12© DR
DR
5 / 12© DR
DR
6 / 12© DR
7 / 12© DR
DR
8 / 12© DR
DR
9 / 12© DR
DR
10 / 12© DR
DR
11 / 12© DR
DR
12 / 12© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.