Femina Logo

En collaboration avec

Il existe trois genres de jardins classiques: les jardins des palais et des temples, les jardins Karesansui et les jardins de thé.

Les jardins des palais et des temples

Au Japon, les débuts de l'art des jardins remontent à plus de mille ans. Au milieu de la période Heian (VIIIe siècle), les jardins japonais étaient fortement influencés par l'art des jardins chinois dont l'ambition était de reproduire l'ordre cosmique, le cycle des saisons. A cette époque, les jardins des palais et des temples étaient de vastes paysages d'étangs. La végétation y était luxuriante, multicolore et se caractérisait par une grande diversité de plantes.

Les jardins Karesansui

Les relations avec la Chine furent rompues au Xe siècle. Une nouvelle religiosité s'instaura au Japon et s'étendit également aux jardins. Au XIVe siècle, les moines zen réduisirent la diversité des plantes et stylisèrent les formes. Ainsi naquit le jardin Karesansui où des thèmes du taoïsme et du bouddhisme furent représentés de manière abstraite par un fin gravier, des pierres et quelques plantes.

Les jardins de thé

Les jardins de thé se développèrent au début du XVIIe siècle. Ils entouraient ces établissements et les isolaient totalement du monde extérieur. Par conséquent, en empruntant un sentier spécial pour se rendre à la maison de thé, les visiteurs «quittaient» le monde réel et accédaient intérieurement à une sérénité qui leur permettait d'être en harmonie avec la cérémonie du thé. Un banc où attendre et une pierre creusée et remplie d'eau pour se nettoyer les mains, plus tard aussi une lanterne de pierre pour les cérémonies nocturnes constituaient les principaux éléments des jardins de thé. Des bambous et des buissons drus et foisonnants contribuaient aussi à rendre encore plus profonde cette impression d'univers à part.

Aujourd'hui, en règle générale, les jardins privés sont petits au Japon. On y reproduit des aspects de la nature et il en résulte, dans la plupart des cas, des jardins verdoyants avec une profusion de plantes. Les arbres et les buissons hauts sont combinés avec des azalées et quelques fleurs. Les pierres naturelles qui forment des chemins et blocs erratiques jouent un rôle important.

www.langsdorff.ch
1 / 3© DR
www.langsdorff.ch
2 / 3© DR
www.langsdorff.ch
3 / 3© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina